BFM Business

La Redoute sera vendue avant la fin de l’année

La Redoute doit se restructurer pour sortir du rouge et attirer de potentiels acquéreurs.

La Redoute doit se restructurer pour sortir du rouge et attirer de potentiels acquéreurs. - -

François-Henri Pinault l’a confirmé lors de l’assemblée générale du 18 juin. Kering va céder La Redoute avant la fin de l'année. Avant cela, la célèbre marque de vente à distance doit accomplir le redressement de son modèle marketing.

La Redoute sera bien vendue avant la fin de l'année. Mardi 18 juin, lors de l’assemblée générale du groupe Kering (ex-PPR), François-Henri Pinault l'a confirmé de nouveau.

Les discussions seraient en cours avec des repreneurs potentiels, des industriels et des fonds d’investissement, selon le patron du groupe. Mais avant cela, la Redoute doit réinventer son modèle.

Le spécialiste de la vente par correspondance doit faire face à un défi d'adaptation et de transformation dans le e-commerce, d’après le diagnostic de François-Henri Pinault. Mais elle en a les moyens.

Un plan d'économies avec effet dès 2014

Le PDG de Kering dit vouloir être très vigilant sur le choix du repreneur. La Redoute, le R historique de PPR (Pinault-Printemps-Redoute), susciterait selon lui des intérêts d'industriels et de fonds d'investissements.

Dans le rouge depuis deux ans, La Redoute a mis en place un plan d'économies drastiques. A commencer par la réduction des catalogues papier et des investissements commerciaux. Les clients les moins rentables sont radiés du fichier.

Le véadiste tente également d'attirer à lui une nouvelle clientèle avec plus de collections par an et une multiplication des marques partenaires. Ce sont elles qui génèrent du trafic. Enfin, le groupe a fait le tri dans son offre. Par exemple, les machines à coudre ont été retiré du catalogue.

Les premiers effets de ce plan sont attendus pour 2014.

A LIRE AUSSI:

>> PPR devient Kering et va introduire la Fnac en Bourse

>> PPR: la Fnac et La Redoute bientôt cédées?

Hélène Cornet