BFM Business

La Poste rachète Stuart, la start-up parisienne de coursiers à vélo

Stuart emploie une centaine de collaborateurs. Elle est présente à Paris, Barcelone Londres, Lyon et Madrid.

Stuart emploie une centaine de collaborateurs. Elle est présente à Paris, Barcelone Londres, Lyon et Madrid. - Stuart

GeoPost, filiale de la Poste, possédait déjà 22% du capital de Stuart, une plateforme de coursiers. Elle vient d'acquérir la totalité de la start-up qui opère un service de livraison à vélo pour le compte des commerces de proximité.

GeoPost, filiale de La Poste spécialisée dans le colis, a annoncé mardi être montée à 100% du capital de la plateforme de coursiers Stuart dont elle détenait déjà 22% des parts depuis 2015.

Cette nouvelle prise de participation, dont le montant n'a pas été dévoilé, vise à "accélérer la croissance" de Stuart pour faire de cette plateforme de livraison urbaine rapide "un acteur européen de premier plan" sur son secteur, selon un communiqué.

Créé en 2015, Stuart met en relation des commerces avec un réseau de coursiers indépendants géolocalisés. Près de 90% des livraisons s'effectuent à pied, à vélo ou vélo cargos, qui permet de transporter des charges importantes, souligne Geopost dans son communiqué.

Renforcer l'offre dans la livraison de colis

La start-up emploie une centaine de collaborateurs et est présente dans cinq villes européennes (Paris, Barcelone Londres, Lyon et Madrid) pour 500 clients.

Stuart complète "l'offre de livraison sur le plan local" de Geopost, qui compte parmi ses autres enseignes de livraison Chronopost, DPD, SEUR et Pickup, selon le communiqué.

Diego Magdelénat et Paul-Ambroise Archambeaud, les fondateurs de Pickup, acquis en 2009 par Geopost et devenu le "premier réseau de points relais en Europe avec 28.000 points relais", prendront la présidence de Stuart. GeoPost a enregistré un chiffre d'affaires de 6,2 milliards d'euros en 2016.

P.S. avec AFP