BFM Business

La nouvelle recette de Decathlon pour séduire les citadins

Le distributeur d'accessoires de sport teste un nouveau concept de magasins, des mini-formats au cœur des villes avec une offre recentrée spécifiquement sur les pratiques sportives des urbains.

Le distributeur d'articles de sport, plutôt coutumier des grands magasins de périphérie, part à la conquête des centres-villes. Après Bordeaux et Lille, Decathlon compte ouvrir en janvier un nouveau magasin en plein coeur du 15ème arrondissement de Paris. Un magasin dont le format répond à un nouveau concept dédié à la clientèle urbaine. Et à ses pratiques sportives spécifiques.

Comme par exemple, le vélo, "deuxième activité physique des Français, après le jogging" explique le porte-parole de Decathlon. Et surtout "le meilleur moyen de se déplacer en ville" à écouter le distributeur, qui a ainsi décidé de surfer sur cette tendance.

Des ateliers pour réparer son vélo

Le groupe compte donc ouvrir une multitude de magasins de petit format qui fourniront notamment des trottinettes en quantité, ainsi que des vélos pliables et tous les accessoires indispensables à la mobilité urbaine. Ces petites surfaces proposeront aussi une offre condensée des magasins classiques, comme dans les Decathlon Essentiels. Et surtout, des petits plus, comme des ateliers de réparation à disposition des clients.

D'ailleurs si vous doutez de vos capacités à colmater vous-même votre roue crevée ou à redresser vos jantes, vous pouvez faire appel aux autres sportifs du quartier. C'est l'autre point fort de ce concept: créer des communautés animées par les clients et les collaborateurs grâce à des applications et des bornes digitales en magasin. Des communautés de passionnés, qui pourraient devenir autant de fidèles de l'enseigne.

Hélène Cornet, édité par N.G.