BFM Eco

La limite des 100km a profité à la grande distribution en grande couronne

Un supermarché

Un supermarché - AFP

Pendant la semaine de l'Ascension, la vente des produits de grande consommation s'est envolée en grande couronne par rapport à la même semaine l’an passé. En revanche, elle a chuté à l’île de Ré ou aux Sables d’Olonne.

Avec la limite des 100 km, les Français n’ont pas pu grandement s'éloigner de leur domicile pendant le pont de l’Ascension. Et c’est la grande couronne parisienne qui en a profité. En effet, Nielsen, qui analyse les données des consommateurs, a constaté que le chiffre d’affaires PGC-FLS (Produits de grande consommation - Frais libre-service) a progressé de 3% sur l’ensemble de la France par rapport à la même semaine l’an passé. Et c’est en grande couronne qu’il y a eu les fortes hausses. 

Ainsi, à Fontainebleau, Sénart ou Versailles Meudon, le chiffre d’affaires PGC-FLS dans les hypers, supers et magasins de proximité s’est envolé de 15%. Dans la forêt de Montmorency ou à Saint-Germain en Laye, il a pris 14% par rapport à la semaine de l’Ascension 2019. Dans le parc du Vexin français ou à Rambouillet, il a progressé de 10%, et à Provins ou dans la Vallée de Chevreuse de 9%.

Chute à l'île de Ré

A Paris ce chiffre d’affaires a baissé de 1%, tout comme dans le bassin d’Arcachon. Et à la Baule de 2%.

En revanche, ailleurs, elle est plus importante. Ainsi, à l’île de Ré ou l’île d’Oléron, le chiffre d’affaires a chuté de 33% par rapport à la semaine de l’Ascension 2019. Aux Sables d’Olonne et à Cabourg Deauville, il a baissé respectivement de 22% et 19%.

Diane Lacaze