BFM Business

La Corée du Sud ne veut plus de volaille française

-

- - Karl-Josef Hildebrand - AFP

La Corée du Sud se méfie de la volaille française. Un foyer de grippe aviaire H5N1 a été détecté dans une basse-cour en Dordogne mercredi 25 novembre, marquant le retour en France de ce virus potentiellement mortel pour l'homme, plus de huit ans après les derniers cas avérés.

Les services vétérinaires du département ont été alertés vendredi dernier après la mort de 22 des 30 animaux. Des analyses ont révélé la présence du virus, probablement transmis par des canards sauvages, selon la préfecture. Les volatiles rescapés ont été euthanasiés et la basse-cour désinfectée.

Résultat, Séoul a immédiatement annoncé qu'elle allait suspendre une partie des importations de viande de volaille en provenance de l'Hexagone. Une mauvaise nouvelle pour la France mais rien de catastrophique non plus. Depuis janvier, la Corée du Sud a importé seulement une tonne de viande de canard, 13 tonnes de foie gras, 844.000 poussins et 41.000 canards, expliquent Les Echos.

D. L.