BFM Business

L'allemand Haribo mise sur le "made in USA"

Les premiers bonbons seront produits dès 2020.

Les premiers bonbons seront produits dès 2020. - Patrick Stollarz - AFP

Le champion européen des bonbons va construire une usine dans le Wisconsin. La production devrait débuter en 2020. Une décision prise bien avant l'élection de Trump, assure Haribo.

Haribo prévoit de construire sa première usine aux États-Unis, dans l'État du Wisconsin (nord). Ayant acheté un terrain dans le comté de Kenosha dans le sud-est du Wisconsin, le fabricant de bonbons allemand célèbre pour ses oursons en gélatine, ses rouleaux de réglisse et ses fraises Tagada "prévoit d'y construire son premier site de production aux États-Unis", a-t-il déclaré dans un communiqué.

Cette usine devrait commencer à produire des bonbons à partir de 2020. Le gouverneur de l'État du Wisconsin, Scott Walker, a affirmé sur Twitter que cela créerait 400 emplois.

En recherche d'un site depuis plusieurs années 

"Haribo était à la recherche depuis quelques années d'un lieu pour sa première usine aux États-Unis et a examiné plusieurs endroits", a expliqué dans le communiqué Rick LaBerge, vice-président exécutif de Haribo America.

Cette annonce d'une nouvelle usine, envisagée donc avant l'élection de Donald Trump, intervient alors que le nouveau président américain n'a de cesse de promettre de ramener des emplois industriels aux États-Unis, menaçant de taxer ceux qui produiraient en dehors des frontières pour importer ensuite sur le marché américain.

D. L. avec AFP