BFM Business

Hypermarché sans caissiers le dimanche: les syndicats inquiets reçus en préfecture

Un rassemblement a eu lieu contre l'ouverture sans caissiers de l'hypermarché Casino le dimanche

Un rassemblement a eu lieu contre l'ouverture sans caissiers de l'hypermarché Casino le dimanche - BFMTV

Le projet controversé de Casino d'ouverture le dimanche avec des caisses automatiques inquiète les syndicats qui craignent de voir disparaître à terme les salariés des magasins.

Les syndicats inquiets de l'ouverture du Casino Géant d'Angers dimanche après-midi avec des caisses automatiques ont été reçus mercredi à la préfecture du Maine-et-Loire, a-t-on appris de source syndicale.

"On a tapé du poing sur la table. On a dit notre inquiétude pour l'artisanat et l'emploi des hôtesses de caisse", a déclaré à l'AFP Jean-Paul Dubarry, président de l'Union régionale CFTC, présent à la réunion aux côtés de représentants de FO, la CGT, la CFTC, Solidaires et la CGC.

Cette grande surface de 5.000 m2 a ouvert dimanche après-midi avec des caisses automatiques et du personnel extérieur au groupe. "L'Etat va mettre son nez là-dedans. Ils nous ont dit qu'ils allaient surveiller les contrats de travail des animateurs de caisses", a affirmé Jean-Paul Dubarry.

Un modèle étendu au reste de la semaine?

Sollicitée par l'AFP, la préfecture n'a pas donné suite. Dimanche dernier, l'hypermarché a ouvert avec quatre animatrices de caisses et huit agents de sécurité, tous salariés d'entreprises sous-traitantes. 

Les syndicats craignent que le modèle du dimanche après-midi soit étendu au reste de la semaine et menace l'emploi des caissières, a expliqué Jean-Paul Dubarry, qui a aussi dénoncé "une concurrence déloyale pour les artisans".

La direction de Casino a annoncé son intention de rouvrir son hypermarché dimanche prochain dans l'après-midi. La semaine dernière environ 250 personnes avaient manifesté devant le magasin.

"S'ils ouvrent, je pense qu'on y sera", a affirmé Jean-Paul Dubarry. Les syndicats doivent décider vendredi après-midi des modalités d'action à adopter. Selon la communication de l'enseigne Casino, l'ouverture d'un hypermarché dans lequel les clients règlent leurs achats uniquement par des caisses dépourvues de personnel est une première en France.

F.B. avec AFP