BFM Business

Deux-tiers des Français n'ont pas encore réservé leurs vacances d'été

Selon la 20ème édition du baromètre annuel des vacances d'Europ Assistance, 67% des Français entendent partir dont 27% à l'étranger.

Une grande majorité de Français (67%) entend bien partir cet été en vacances, contre une moyenne européenne de 57%.

"Dans un contexte sanitaire encore instable et une incertitude quant à la saison touristique, les Français sont les champions européens des intentions de départ en vacances cette année (ex-aequo avec les Italiens). L’envie de s’évader est grande après plus d’un an et demi de crise sanitaire", peut-on lire dans le dernier baromètre* annuel des vacances d'Europ Assistance.

Pour autant, ils étaient à la mi-mai dernier encore 34% à ne pas avoir choisi de destination et 66% à ne pas encore avoir réservé. Une conséquence des incertitudes et questions sur les protocoles pour voyager qui restent encore en suspens.

La France: première destination

D'ailleurs, 36% des sondés indiquent vouloir réserver à la dernière minute.

Pour les autres, sans surprise, la destination France rassemble les suffrages avec 54% des sondés. En tête des destinations, la région PACA , devant la Nouvelle-Acquitaine et l'Occitanie.

En Europe, la tendance des vacances locales est la même: 61% des italiens et 54% des espagnols séjourneront dans leurs pays mais la France est la deuxième destination préférée des européens derrière l'Italie.

28% des Français pensent partir hors de nos frontières malgré le contexte avec l'Espagne en tête, suivie de l'Italie et du Portugal. Toutes ces destinations affichent néanmoins de fortes baisses sur un an. Et on notera l'absence des pays du Maghreb (Tunisie, Maroc).

Un budget en forte baisse

La prudence reste de mise. 37% des sondés ont choisi des vacances en famille ou avec des amis contre 25% à l'hôtel jugé plus risqué. Par ailleurs, ils entendent prendre certaines mesures, comme éviter de se rendre dans certains pays (76%) ou éviter les lieux hautement fréquentés (71%).

Le budget moyen pour ces vacances sera de 1627 euros, soit 26% de moins que l'an passé mais pour une durée équivalente: 2,1 semaines (contre 1,8 semaine en moyenne en Europe), soit la durée la plus longue de tous les pays observés par l'étude avec la Suisse.

Cette baisse du budget est la "conséquence de vacances plus rurales et locales et d’un contexte économique fragile engendré par la crise sanitaire" commente le baromètre.

*: Enquête en ligne réalisée par Ipsos à la demande d’Europ Assistance auprès de 14.000 personnes (échantillons représentatifs au niveau national de 1000 personnes par pays) en Europe (France, Allemagne, Italie, Espagne, Belgique, Autriche, Royaume-Uni, Suisse, Pologne, République Tchèque et Portugal), en Asie (Chine et Thaïlande) et aux Etats-Unis, entre le 5 et le 20 mai 2021.

Olivier Chicheportiche Journaliste BFM Business