BFM Business

Des lots de Roquefort Société sont rappelés à cause d'un risque de contamination aux salmonelles

À la suite de la mise en évidence de la présence de salmonelles dans un lot de roquefort AOP au lait cru, Société des Caves procède au retrait de la vente de quelques produits.

À la suite de la mise en évidence de la présence de salmonelles dans un lot de roquefort AOP au lait cru, Société des Caves procède au retrait de la vente de quelques produits. - Société des Caves

Plusieurs lots suspects de la marque Roquefort Société, vendus entre le 9 juillet et le 2 août, font l'objet d'un rappel à la suite de la mise en évidence de la présence de salmonelles dans un lot de roquefort AOP au lait cru.

Les consommateurs ayant acheté récemment du Roquefort Société sont prévenus par un avis publié sur son site internet de la Société des Caves d'un risque de contamination par des salmonelles sur certains lots vendus du 9 juillet au 2 août. Ce rappel de produits fait suite à la mise en évidence de la présence de salmonelles dans un lot de roquefort AOP au lait cru.

Les produits concernés sont des petites portions de 25 grammes ou des morceaux de 200 grammes, les deux catégories étant vendues sous emballage. Le rappel portent sur les lots no 3178B (DDM 15/09/19), no 3170B (DDM 16/12/19) et no 8171A (DDM 13/09/19).

"Les lots suspects ont fait l’objet d’un retrait en magasin par mesure de précaution. Certains de ces produits ont cependant été commercialisés avant la mesure de retrait. Il est donc recommandé aux personnes qui détiendraient des produits appartenant au lot décrit ci-dessous de ne pas les consommer" souligne la Société des Caves. Un numéro vert (appel gratuit) a été mis en place au 0800 120 120.

"Les toxi-infections alimentaires causées par les salmonelles se traduisent par des troubles gastro-intestinaux souvent accompagnés de fièvre dans les quarante-huit heures qui suivent la consommation des produits contaminés. Ces symptômes peuvent être aggravés chez les jeunes enfants, les sujets immunodéprimés, les femmes enceintes et les personnes âgées. Les personnes qui auraient consommé les produits mentionnés ci-dessus et qui présenteraient ces symptômes, sont invitées à consulter leur médecin traitant en lui signalant cette consommation" rappelle la société dans son avis .