BFM Business

Danone investit dans le bio pour les bébés

-

- - Yooji

Le géant de l'agroalimentaire a participé à la levée de fonds de Yooji, une PME spécialisée dans la nourriture bio pour bébés, et en est ainsi devenu un des trois principaux actionnaires.

La start-up française Yooji, spécialisée dans les portions bios surgelées pour bébé, a annoncé jeudi avoir levé quatre millions d'euros pour doubler sa production, une levée de fonds à laquelle a pris part le fonds Danone Manifesto Ventures.

Lors de cette troisième levée opérée par la start-up, Danone Manifesto Ventures s'est joint aux actionnaires historiques de Yooji: Caravelle, groupe familial industriel diversifié et Capagro, premier fond de capital investissement français dédié à l'innovation dans l'agriculture et l'agroalimentaire. Ce nouvel investissement porte la participation de ces trois principaux actionnaires "à des nivaux similaires", a expliqué Frédéric Ventre, co-fondateur de Yooji.

600 points de vente en France

L'entreprise a créé en 2012 sur le site de l'Agropole près d'Agen un atelier pour fabriquer des aliments surgelés bio et portionnables pour les bébés. Cinq ans plus tard, Yooji produit 20 à 25 tonnes d'aliments par mois, mais "on arrive à saturation", explique Frédéric Ventre pour qui les 4 millions d'euros d'investissements vont notamment permettre à l'usine de s'étendre, pour passer à "50 tonnes par mois".

La marque Yooji est déjà distribuée dans 600 points de vente en France (grandes surfaces, distribution spécialisé et vendeurs en ligne), mais la start-up qui emploie déjà une quarantaine de personnes compte également renforcer son équipe marketing et sa force de vente.

"Cette levée de fonds va nous permettre de grandir très vite mais de la façon la plus harmonieuse possible en accédant à l'expertise de Danone", assure Frédéric Ventre.

Un membre de Danone et un de Blédina au conseil

L'investissement de Danone s'accompagne également du "parrainage" de Bledina, la marque de nourriture pour bébé de la multinationale, selon Frédéric Ventre qui indique qu'un membre de Danone et un de Blédina vont d'ailleurs entrer au Conseil d'administration de Yooji.

Frédéric Ventre explique que la start-up n'est pas encore rentable car elle "a beaucoup investi, et la croissance consomme beaucoup de cash" mais selon lui, "de la croissance naîtra la rentabilité".

Danone Manifesto Ventures réalise ainsi son second investissement en France, un an après la prise de participation de 40% dans l'entreprise agro-alimentaire Michel et Augustin.

N.G. avec AFP