BFM Eco

Coronavirus: où sont passés les magnets des cordons-bleus Le Gaulois?

-

- - eBay

Depuis quelques semaines, dans les boites de cordons-bleus Le Gaulois, les magnets figurant les départements de France ont disparu. Et là encore, c’est à cause de la pandémie.

Autre conséquence, certes anecdotique, de la pandémie: on ne peut plus compléter sa carte de France en magnets sur le frigo. Dans les paquets de cordons-bleu Le Gaulois, depuis le début de la crise sanitaire, il n’y a plus de départ’aimants. Sur la boîte, une étiquette précise juste que ces magnets aux effigies des départements français, qui affichent leur préfecture et leur spécialité culinaire, "réapparaîtront bientôt"

Mais pourquoi ont-ils disparu? C’est ce que demandent des centaines de personnes au service client Le Gaulois ces jours-ci. "La plupart sont gentils et compréhensifs, mais d’autres sont très énervés, parce que ça fait des années qu’ils achètent des boîtes pour les aimants", nous explique-t-on dans l'entreprise. 

Il faut dire que les départ’aimants, distribués au moins depuis 2008 comme prime aux consommateurs du célèbre cordon-bleu, fédèrent une communauté de plus de 235.000 membres sur le site dédié. Et sur eBay et Facebook, à la manière des fans de vignettes Panini, des centaines de collectionneurs s’échangent des lots ou revendent leurs magnets à un euro l'unité. Des pages où s'échafaudent parfois des théories du complot selon lesquelles le département de l'Indre ne serait jamais distribué dans le but cynique de fidéliser à vie les collectionneurs. 

"Eviter trop de manipulations"

Mais donc depuis le mois d’avril, ils n’obtiennent plus de nouvelles pièces. La faute au Covid-19, explique la marque du géant de la volaille LDC. "C’est pour éviter trop de manipulations sur les chaînes de production", alors que des protocoles sanitaires encore plus stricts ont été mis en place en pleine épidémie. 

Reste que d’autres acteurs de l’agroalimentaire habitués de ce genre de prime au consommateur, eux, continuent de les distribuer. Chez Brossard par exemple, les paquets de gâteaux Savane produits en temps d’épidémie contiennent toujours leurs aimants aux couleurs des pays du monde. Pour le plus grand bonheur des 30.000 abonnés de la page Troc n’Magnet Savane

L’usine Jacquet Brossard de Pithiviers a pourtant elle aussi dû adopter de nouvelles normes sanitaires. "Il y a des actions que nous ne pouvons plus faire, comme par exemple le ‘lotage’ de paquets de gâteaux pour les promotions. Parce que cela se fait à la main et que nous ne pouvions garantir aux employés qui s’en chargent la sécurité sanitaire. Mais pour les magnets, la dépose se fait mécaniquement, il n’y a donc pas de frein aux gestes barrière", explique la porte-parole de Brossard. 

Quoi qu’il en soit, cette disparition temporaire des départ’aimants a le mérite de préparer la communauté à leur fin inéluctable: d'ici 2040, la loi contre le gaspillage interdira ces goodies à haute teneur en plastique et très peu recyclables. Chez Brossard, les aimants aux couleurs des pays laisseront ainsi la place dès 2021 à une autre forme de prime à collectionner, prévient le groupe. "Ce sera quelque-chose de recyclable et produit en Europe". 

Nina Godart
https://twitter.com/ninagodart Nina Godart Journaliste BFM Éco