BFM Business

Coronavirus: Bercy est "favorable" à un report des soldes

-

- - Fréderic Florin - AFP

La période des soldes d'été, qui devait se dérouler du 24 juin eu 28 juillet, devrait bien être reportée, selon les informations obtenues par BFM Business. Bercy planche sur de nouvelles dates.

Les soldes d'été devraient bien être reportées. C'est en tout cas le souhait de Bercy qui se montre "favorable" à un tel report, selon les informations obtenues par BFM Business. Les nouvelles dates sont d'ailleurs "en discussion" alors que les fédérations demandaient depuis plusieurs semaines une annonce en ce sens.

La période des soldes d'été, qui court du 24 juin eu 28 juillet dans la plupart des départements, semble en effet difficile à maintenir dans le cadre d'un déconfinement progressif. Pour les petits commerces, maintenir ces dates provoque aussi "l’angoisse de voir apparaître des politiques de rabais agressives de la part des grands acteurs du commerce, qui promettent déjà des promotions de grande ampleur" expliquait la Confédération des commerçants de France (CDF), le 2 avril dernier. Dans un communiqué, elle proposait ainsi un report d'au moins un mois.

Ne pas empiéter sur la rentrée

De son côté, l’Alliance du Commerce demande, après avoir consulté ses adhérents, le report du début des soldes au plus tard le 1er juillet 2020, et leur prolongement sur une durée de 6 semaines. "Si cette mesure était retenue, les soldes d’été se tiendraient alors du mercredi 1er juillet au mardi 11 août inclus" souligne un communiqué publié le 6 avril.

Ces nouvelles dates leur permettraient "d’assurer l’écoulement des stocks de la collection Printemps-Été 2020" actuellement "à un niveau exceptionnellement élevé" en raison de la fermeture des magasins. Mais aussi de "préserver la période de la rentrée des classes qui démarre habituellement à partir du 15 août."

Thomas Leroy avec Thomas Sasportas