BFM Business

Contrefaçon: Converse porte plainte contre 30 marques

Le modèle All-Star représente 1,7 milliard de dollars de vente en 2014.

Le modèle All-Star représente 1,7 milliard de dollars de vente en 2014. - Ginny - Flickr - CC

La marque Converse, qui appartient à Nike depuis 2003, estime que des groupes comme Ralph Lauren ou H&M imitent le design de sa All-Star, un modèle créé en 1917.

Le modèle phare de Converse, la All-Star, séduit depuis sa création, en 1917. Particulièrement populaire depuis le rachat de Converse par Nike, en 2003, d'autres marques s'en sont fortement inspirées. A tel point d'énerver Converse, qui a décidé de contre-attaquer.

Mardi, il a déposé une plainte au tribunal de New York pour contrefaçon, selon le New York Times. Ralph Lauren, H&M… Au total, plus de trente marques sont citées dans la plainte.

1,7 milliards de dollars en 2014

La griffe réclame des dommages et intérêts qui devraient être déterminés dans le cadre d'un éventuel procès, selon le quotidien américain.

Mais son objectif premier est d'obtenir de la justice d'ordonner aux "copieurs" de vider leurs rayons des modèles "contrefaits" de la "All Star", qui est vendue en versions montante et basse.

Sur l'année fiscale 2014, Converse représente 1,7 milliard des 28 milliards de dollars de ventes déclarés par Nike. Une somme particulièrement impressionnante pour un seul et même design de chaussure.

Une contrefaçon difficile à prouver

De quoi expliquer la volonté du groupe de déclarer la guerre aux imitateurs. Mais Converse pourrait bien ne pas sortir satisfait de l'affaire.

Pour gagner un procès pour contrefaçon dans le domaine de la mode, "il ne faut pas seulement que votre design plaisent aux consommateurs, il faut que les consommateurs associent ce design à votre marque", explique R. Polk Wagner, spécialiste de la propriété intellectuelle, au New York Times. Une contrefaçon difficile à prouver, donc.

J.S