BFM Business

Comment Carrefour veut supprimer l'attente aux caisses

L'enseigne teste une appli mobile qui fait la queue à la place du client. Lorsque celui-ci a presque rempli son caddie, il s'inscrit dans une file d'attente virtuelle avant d'être invité à payer à une caisse dédiée, bien réelle celle-là.

Qui n'a jamais pesté contre l'attente interminable subie à la caisse d'un magasin? Pour éviter qu'entre 20 à 30% des clients environ renoncent à leurs achats lorsque la queue s'allonge en caisse, Carrefour teste depuis quelques semaines une application mobile qui gère "l'attente déportée" du client lorsqu'il est encore dans les rayons. Ce test a lieu dans un de ses hypermarchés, installé au centre commercial de Bercy 2, tout près de Paris.

L'appli JeFile a été développée par la start-up française FWA. Son principe: elle place le client connecté, qui l'aura préalablement téléchargée et qui a presque fini ses courses, dans une file d'attente virtuelle numérique. L’application l’informe alors du nombre de personnes devant lui et du temps d’attente estimé à la caisse dédiée (bien physique celle-là!) qui lui a été affectée.

Chaque minute, une notification lui rappelle que son tour approche. Si toutefois le client souhaite différer son passage en caisse, l’application lui permet de continuer ses courses pendant 10 minutes supplémentaires. Une fois en caisse, le client va pouvoir régler ses achats en priorité, car des caisses sont exclusivement dédiées aux utilisateurs de l’application.

-
- © Lorsque le client s’inscrit dans la file d’attente numérique, l’application l’informe du nombre de personnes devant lui et du temps d’attente estimé. Il peut alors faire ses derniers achats en attendant que la caisse soit libre pour lui. FWA

Depuis trois semaines qu'elle est en test dans l'hypermarché Bercy 2, l'application aurait été téléchargée un millier de fois par des clients.

Du côté de l'enseigne, seule l'installation de l'application sur des tablettes est nécessaire, selon le développeur, pour la gestion de la file d’attente. Elle ne changerait en rien les tâches quotidienne des hôtesses de caisse.

Ce n'est pas la première initiative de Carrefour pour tenter de fluidifier le passage en caisse. Mais c'est la première à recourir à la technologie. L'enseigne a commencé à appliquer, en 2014, dans plusieurs de ses hypermarchés le principe de la file d'attente unique que de nombreux magasins spécialisés de vêtements (Uniqlo, Primark) ont déjà retenu pour leur propre passage en caisse.

La file unique se constitue en général perpendiculairement aux caisses dédiées à cette pratique. Un écran vidéo ou un signal lumineux indique au client en tête de queue, quelle caisse vient de se libérer et vers laquelle il peut se rendre.

Frédéric Bergé
https://twitter.com/BergeFrederic Frédéric Bergé Journaliste BFM Éco