BFM Business

Comment bien tailler un arbre fruitier

La taille des arbres fruitiers est le passage obligé pour le jardin. Un entretien qui a de nombreuses propriétés: l’esthétique, le rendement en fruits, la santé de l’arbre… Retour sur ce qu’il faut savoir au sujet d’une étape décisive au jardin.

La taille d’un arbre fruitier permet d’obtenir de plus beaux fruits, d’avoir un arbre bien portant et plus esthétique. Elle intervient généralement entre décembre et mars, au moment où les feuilles sont déjà tombées et s’apprêtent à repousser. Des techniques existent pour réaliser cette taille d’entretien hivernale.

Avant toute chose, les outils de taille doivent être bien nettoyés, désinfectés pour éviter la transmission de bactéries à l’arbre taillé (et donc à ses fruits). Un sécateur pour les branches basses, un sécateur à deux mains pour les grosses branches, une petite scie et un échenilloir pour le haut de l’arbre.

Il faut commencer par aérer la plante, étape indispensable pour donner de l’espace et de la lumière aux branches principales. Il est judicieux de privilégier les branches fortes et courtes, de bien élaguer au niveau des branches charpentières de la structure. Les fruits qui poussent près des branches charpentières sont les plus gros, il faut veiller à ce que ces dernières soient bien dégagées. Supprimer les branches mortes qui se croisent et tailler toujours vers l’extérieur permet une pousse harmonisée et esthétique.

Q.D.