BFM Business

Chaque Français dépense 2 762 euros par an pour se soigner

Les dépenses de santé restent stable pour les ménages

Les dépenses de santé restent stable pour les ménages - -

Même si les dépenses de santé - 2 762 euros par habitant - ont continué de progresser en 2011, la part à la charge des ménages est restée stable, autour de 10%.

Malgré la conjoncture, les dépenses de santé continuent de progresser. La consommation de soins et de biens médicaux (CSBM) a augmenté de 2,7% à 180 milliards d’euros en 2011, selon les derniers chiffres de la Commission des comptes de santé. Cela représente 2 762 euros par habitant.

À l'instar des années précédentes, les soins hospitaliers (1,2 point) ont le plus contribué à la croissance en valeur de cette consommation en raison de leur poids important dans la consommation. Viennent ensuite les soins de ville (0,9 point).

Mais, bonne nouvelle, la part des dépenses de santé à la charge des ménages est restée stable, à 9,6% du total, soit 265 euros par habitant. "Elle demeure élevé pour certaines dépenses comme l'optique, les soins dentaires ou les médicaments, mais est très faible pour les transports de malades et les soins hospitaliers ", souligne la Commission.

L’explication ? "Le déremboursement de certains médicaments tend à faire augmenter le reste à charge des ménages, tandis que la meilleure prise en charge par les organismes complémentaires des biens médicaux a l'effet inverse", précise la Commission.

En 2011, la "Sécu" a financé 75,5% des dépenses de santé, un taux en légère baisse (75,7% en 2010). De son côté, la part des assurances et des mutuelles complémentaires, en hausse régulière depuis dix ans, a atteint 13,7%, après 13,5% en 2010.

Diane Lacaze