BFM Business

Castorama, en difficulté, continue de plomber sa maison-mère britannique

-

- - -

Le groupe britannique de magasins de bricolage Kingfisher a subi une chute de son bénéfice net au premier semestre 2018, plombé par les difficultés récurrentes de Castorama en France et malgré de meilleures performances au Royaume-Uni.

L'activité de Castorama en France continue de traverser une période délicate qui affecte les résultats financiers de sa maison-mère britannique, Kingfischer. Pour cette dernière, le bénéfice net a dégringolé de 29,5% pour s'établir à 208 millions de livres (234 millions d'euros) au cours des six premiers mois (achevés fin juillet) de l'exercice 2018-2019. Comme c'est le cas depuis de longs trimestres, Kingfisher fait les frais des déboires de ses activités en France où il possède les enseignes Castorama et Brico Dépôt.

Face à ses difficultés, ce sont 409 postes qui ont déjà été supprimés début 2018 en France chez Castorama et Brico Dépôt, délocalisant notamment son centre de services financiers et comptables en Pologne.

"La France reste une marché difficile" pour Kingfischer

"La France reste un marché difficile" et "il y a encore beaucoup à faire pour améliorer notre performance" dans le pays, a reconnu la directrice générale du groupe britannique, la Française Véronique Laury.

Si les ventes à Brico Dépôt montrent des signes d'amélioration avec une hausse de 2,7% sur le semestre, elles ont en revanche fortement reculé, de 6%, à Castorama, alors que dans le même temps le marché du bricolage s'est stabilisé en France.

Castorama pâtirait de prix plus élevés que ceux de la concurrence

Le groupe britannique explique ces mauvais chiffres par des lourdeurs dans la logistique et la gestion des stocks chez Castorama, qui souffre en outre de prix plus élevés que la concurrence et de la faiblesse de ses ventes en ligne.

Au Royaume-Uni au contraire, les performances sont rassurantes pour le groupe, malgré la période morose pour le commerce physique dans le pays.

Ses ventes et ses bénéfices sont en hausse au Royaume-Uni et en Irlande, grâce à son enseigne britannique Screwfix qui s'adresse aux professionnels de l'équipement domestique (plombiers, menuisiers et autres artisans). Sa principale enseigne britannique B&Q, destinée aux bricoleurs et jardiniers du dimanche, a toutefois plus de difficultés.

F.Bergé avec AFP