BFM Business

Casino veut céder 1,5 milliard d'euros d'actifs pour accélérer son désendettement

Le groupe veut réduire sa dette financière nette de 1 milliard d'euros à fin 2018.

Casino compte vendre des actifs non-stratégiques, notamment immobiliers, d'une valeur estimée à 1,5 milliard d'euros sur deux ans pour accélérer son désendettement, a annoncé lundi le groupe de distribution hexagonal. Le groupe, qui a confirmé ses objectifs annuels, compte réduire sa dette financière nette en France "de l'ordre de 1 milliard d'euros à fin 2018", précise-t-il dans un communiqué. Au 31 décembre 2017, la dette du groupe s'élevait à 4,1 milliards d'euros.

Ce plan de cession d'actifs vient compléter le projet de cession de la société brésilienne de distribution d'électronique et d'ameublement Via Varejo au Brésil, annoncé en novembre 2016, et "dont le processus se poursuit".

Stratégie numérique

Le groupe, qui a annoncé en mars vouloir poursuivre le développement de ses enseignes les plus rentables, dont Monoprix et Franprix, a souligné que ses performances opérationnelles en France sont "bonnes", et "y anticipe au deuxième trimestre une croissance comparable du chiffre d'affaires (hors effets calendaires) supérieure à celle réalisée au premier trimestre".

Au premier semestre, Casino "devrait dépasser ses objectifs annuels de croissance de la rentabilité en France et atteindre son objectif de désendettement", ajoute le groupe dans un communiqué. Le groupe "poursuit sa stratégie basée sur l'innovation en magasin", le numérique et "les partenariats avec de grands acteurs du e-commerce (Ocado et Amazon)" et concentre ses investissements "sur les formats les plus porteurs et le e-commerce avec Cdiscount, avec une croissance axée sur les modèles en franchise", souligne-t-il.

P.L avec AFP