BFM Patrimoine

Comme Carrefour, les résultats annuels de Casino jugés décevants en Bourse

Le titre recule de plus de 5% après les résultats annuels

Le titre recule de plus de 5% après les résultats annuels - Eric Piermont-AFP

L'action Casino recule de plus de 5% ce jeudi à la Bourse de Paris, plombée par des résultats que les investisseurs ont jugé décevants.

Après Carrefour, c'était au tour de Casino de présenter ses résultats annuels. Et comme pour Carrefour (-6,02% en Bourse le lendemain de ses résultats), les investisseurs ont été déçus par les résultats du groupe de distribution stéphanois. Ils l'ont d'ailleurs bien montré puisque le titre Casino perdait plus de 5% à 42 euros vers 14h30.

"Si les résultats publiés ce jour par le groupe Casino sauvent les apparences avec un résultat net normalisé en croissance de 9% à 372 millions d'euros et un résultat opérationnel courant de 1,24 milliard d'euros (+20%), ils ressortent une nouvelle fois décevants, et de fait bien inférieurs aux projections initiales d’il y a un an", soulignent les analystes d'Invest Securities.

Les résultats sont notamment ressortis inférieurs en France, où les hypermarchés Géant, qui, "malgré la poursuite d’une croissance retrouvée en alimentaire, perdent du levier opérationnel", explique le cabinet de Bourse. "Au total, nous analysons donc la présente publication comme étant médiocre tant en niveau qu'en qualité, ne permettant pas de desserrer une contrainte financière toujours très prégnante", écrit le courtier.

La dette a encore progressé

Il est vrai que la dette du groupe, qui avait suscité fin 2015 une note très à charge du cabinet Muddy Waters, a encore progressé de 22,5% à 4,1 milliards d'euros, sous l'effet du rachat du flottant de Cnova (société-mère de Cdiscount) notamment et de l'évolution du besoin en fonds de roulement en fin d'année.

Pour le prochain exercice, Casino vise une croissance organique de son résultat opérationnel courant consolidé supérieure à 10 %. "Nos prévisions 2018 vont se trouver singulièrement révisées en baisse pour des chiffres que nous projetons à des niveaux assez peu différents des réalisations de 2017", souligne Invest Securities.

S.B.