BFM Business

Cadeaux de Noël: un budget moyen de 240 euros pour les Français cette année

Selon une étude, un tiers des ménages envisage même de dépenser en moyenne 430 euros cette année.

Alors que l'épargne est au plus haut et que la situation sanitaire reste favorable, les Français veulent un Noël festif après des fêtes de fin d'année 2020 placées sous le signe des restrictions.

Selon une étude* menée pour Havas, les Français envisagent de consacrer en moyenne 240 euros à leurs achats de Noël. S’ils sont près d’un quart à estimer que la crise va limiter leurs dépenses, un tiers prévoit un budget moyen de 430 euros.

Concernant les critères de choix des cadeaux, le local (made in france…) est plébiscité par 40% des 55 ans et plus, les cadeaux expérientiels (loisir, divertissement…) par près d’un quart des 18-34 ans.

Quant aux sources d'inspiration, le catalogue des enseignes continue de "jouer un rôle fondamental", tandis que les 18-34 ans se montrent plus attentifs aux communications des marques sur les réseaux sociaux et aux vitrines des enseignes (ils sont 38% à les désigner comme principale source d’inspiration).

Les achats exclusivement en ligne seront moins nombreux

Pour faire face aux risques de pénuries sur certains produits et jouets, près de la moitié des acheteurs anticipent leurs cadeaux en novembre voire avant (hors black Friday), un comportement encore plus marqué chez les gros acheteurs.

Le Black Friday retrouverait ainsi plus ou moins son niveau de 2019 (12% des achats de cadeaux) sauf chez les plus jeunes où il est estimé à 17%​.

Un Français sur 2 prévoit de mixer les circuits, physique ou digital mais ce dernier perd cette année du terrain. La fréquentation exclusive de magasins physiques se maintient (24%), alors que la fréquentation exclusivement en ligne baisse de 10 points environ (16%) sur toutes les tranches d'âges​.

"Le physique reste plébiscité avant tout pour l’expérience. Le format en ligne pour ses bonnes affaires et le gain de temps par rapport à la praticité. ​Pour les plus de 55 ans, le format en ligne permet surtout d’éviter le déplacement en magasin. Pour les plus jeunes il contribue fortement à l’inspiration ; à ce titre, ils sont 9% à prévoir d’acheter sur les réseaux sociaux" commente Havas.

Côté repas de Noël, les Grandes Surfaces Alimentaires dominent largement l’approvisionnement (62%), soutenus par leurs nouveaux canaux de distribution (drive & livraisons). Pour les gros acheteurs, 45% privilégient les circuits de proximité pour leurs achats alimentaires de fêtes.

*: Etude menée du 1er au 4 octobre 2021 sur un échantillon représentatif de 1000 Français - Recueil online sur panel Yougov.

Olivier Chicheportiche Journaliste BFM Business