BFM Business

Caddie se réinvente en version plastique

Fini les chariots en métal. Caddie veut séduire les supermarchés avec son nouveau modèle en plastique ergonomique.

Fini les chariots en métal. Caddie veut séduire les supermarchés avec son nouveau modèle en plastique ergonomique. - -

L'entreprise alsacienne lance un nouveau chariot mêlant éléments en plastique et en métal, fruit d'un an de développement. Le fabricant espère grâce à lui regagner 30% de parts de marché.

Même en étant devenue une marque mythique, on peut connaître des hauts et des bas. Ainsi, Caddie tente de reprendre le leadership en lançant une nouvelle génération de chariot pour les courses. Une équipe de designers a planché pendant un an pour le concevoir. Car le Caddie&Motion est un modèle hybride mêlant plastique et éléments métalliques.

"Nous avons appliqué le plastique seulement là où il est important. Notamment pour que le consommateur bénéficie d'une meilleure ergonomie. Nous avons gardé un fond de corbeille avec un treillis métallique car c'est plus hygiénique et cela assure une meilleure rigidité à l'ensemble" explique Philippe Janet, le directeur général de Caddie sur BFMBusiness.

Le résultat ? Un modèle beaucoup plus léger : 21 kilos contre 30 kilos pour un modèle classique. Il se décline en deux capacités (220 et 240 litres) et en 3 coloris (rouge, bleu ou gris) pour un prix d'environ 130 euros.

Innovations ergonomiques

Mais ce nouveau look cache aussi des innovations ergonomiques. "Le caractère confortable du chariot est vraiment un atout pour le consommateur. Nous avons choisi un certain nombre d'options comme, par exemple, un avant avec une hauteur faible pour ranger facilement les produits. Ou encore des poignées pour pouvoir guider le chariot à l'avant et sur le côté, une courbe qui permet de ranger des grands produits tout en les maintenant correctement" détaille le directeur général de Caddie.

Le tout doit permettre de déambuler sans souci dans les allées des supermarchés, même avec un chariot surchargé.

"Nous avons cherché l'ensemble des points faisant que le chariot faciliterait l'usage pour les consommateurs et rendraient l'achat comme un moment de confort et de plaisir", commente Philippe Janet. Et un client heureux de faire ses courses, est plus enclin à dépenser, pour le plus grand bonheur des grandes enseignes de distribution qui auront fait l'acquisition de ce nouveau caddie...

Pour l'entreprise alsacienne, le pari est important. Après 4 années noires, et son rachat il y a un an par l'industriel Altia, Caddie signe son retour à l'équilibre cette année. L'entreprise compte avec ce modèle regagner 30% de parts de marché et réaliser dans les années à venir 10 millions d'euros de vente grace à lui seul.

Coralie Cathelinais