BFM Business

Benoît Hamon veut renforcer la "police de la consommation"

Benoit Hamon veut augmenter le nombre d'agents de la DGCCRF

Benoit Hamon veut augmenter le nombre d'agents de la DGCCRF - -

Le ministre de la Consommation, a annoncé, ce 16 juillet, une augmentation du nombre d'agents chargés de la répression des fraudes. Mais sans donner de précisions.

Lutter contre la fraude est plus que jamais à l'ordre du jour. Benoît Hamon, le ministre en charge de la Consommation, a annoncé, ce mardi 16 juillet, un renforcement des moyens de la DGCCRF sur le terrain dès 2014. Selon lui, le nombre d'agents de la DGCCRF avait été réduit d'environ 16% par le précédent gouvernement.

Benoît Hamon n'a pas donné d'objectifs chiffrés, mais a assuré qu'il y aura bien une augmentation des emplois nets en 2014, "une fois que les arbitrages (gouvernementaux, ndlr) auront été rendus".

28 milliards d'euros d'économies

En avril, la secrétaire nationale du syndicat CGT-DGCCRF, Brigitte Bidault, avait évalué à 560 le nombre d'emplois perdus chez les agents de la répression des fraudes depuis six ans du fait des regroupements successifs et du non-remplacement de départs à la retraite.

La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes compte aujourd'hui 3.000 agents, dont près de 2.400 sur le terrain.

Dans son dernier rapport annuel, la Cour des Comptes a pourtant recommandé au gouvernement de réaliser 28 milliards d'euros d'économies dans les deux années à venir, prônant notamment une "réduction limitée des effectifs" de la fonction publique.

Diane Lacaze & AFP