BFM Business

Bénéfices en nette baisse pour H&M

-

- - Tim Boyle - AFP

Le géant suédois de l'habillement a vu son bénéfice net reculé de 20% au troisième trimestre. La progression des ventes en ligne n'a pas compensé le recul du chiffre d'affaires réalisés dans les magasins.

H&M a annoncé ce jeudi une baisse de 20% de son bénéfice net au troisième trimestre. Conformément aux attentes des analystes, Le géant suédois du prêt-à-porter a enregistré un bénéfice net de 3,84 milliards de couronnes (400 millions d'euros) en dépit d'une hausse de son chiffre d'affaires (+4,6%) à 51,23 milliards de couronnes. Ces résultats confirment les difficultés du groupe à accélérer sa croissance ces derniers temps.

"Le secteur du prêt-à-porter se développe et du fait de la numérisation actuelle se trouve au coeur d'une période de changement profond et rapide. La compétition est redessinée les comportements et les attentes des consommateurs évoluent avec une part plus importante des ventes en ligne", a constaté le PDG Karl-Johan Persson dans un communiqué.

L'expansion en physique et en ligne continue

Dans certains des marchés établis, la part des ventes en ligne oscille entre 25 et 30% du chiffre d'affaires, relève le rapport trimestriel. H&M prévoit une hausse de 25% annuels du chiffre des ventes issues du commerce en ligne.

"Nous estimons qu'il existe un bon potentiel pour des boutiques avant tout sur les marchés en développement", a insisté le PDG. En 2017, le groupe a ouvert des magasins dans quatre nouveaux marchés: le Kazakhstan, la Colombie, l'Islande et plus récemment le Vietnam. Il doit s'installer en Géorgie d'ici la fin de l'année, ce qui lui permettra d'être présent dans 69 pays.

La nouvelle enseigne du groupe, Arket, a été lancée fin août avec une boutique à Londres. Signe de l'évolution du groupe, elle est disponible sur Internet dans 18 pays. Le groupe compte désormais huit marques: H&M, COS, & Other Stories, Monki, Weekday, Cheap Monday, Arket et H&M Home.

N.G. avec AFP