BFM Business

H&M veut exploiter vos données Google pour créer des vêtements

-

- - Ivyrevel

La marque suédoise et le moteur de recherche viennent de dévoiler une application qui va traquer les données de ses utilisateurs afin de concevoir des vêtements totalement personnalisés.

Les données vont-elles transformer l'industrie du prêt-à-porter? Si aujourd'hui les marques utilisent les données des utilisateurs sur le plan commercial (pub et mails promotionnels ciblés etc.), demain c'est au niveau de la conception que les datas pourraient être utiles. C'est en tout cas une piste qu'explore H&M via sa marque Ivyrevel. Le géant suédois de l'habillement vient de dévoiler Coded Couture, une application conçue en partenariat avec Google.

De quoi s'agit-il au juste? D'une API (un programme qui se "branche" sur plusieurs applications) qui va recuillir une foule de données de la part de ses utilisateurs en vue de créer un vêtement unique et personnalisé. "Le programme sera ainsi capable de savoir où vous avez l'habitude de dîner et de passer du temps avec vos amis, si vous avez des rendez-vous plutôt formels ou informels, quel temps il fait en général lorsque vous sortez", explique Jeremy Brook qui travaille sur le projet chez Google. Des données recueillies avec le consentement de l'utilisateur, précise la firme.

Quid de la fabrication des vêtements?

Au bout d'une semaine, l'application transmettrait l'ensemble des données à un algorithme qui pourrait faire une proposition de concept de vêtement. En l'occurrence, il s'agit d'une robe dans la vidéo ci-dessous, Ivyrevel étant une marque de prêt-à-porter féminin. Encore en phase de test, l'application devrait être lancée plus tard dans l'année, assurent les deux marques qui ne précisent en revanche pas si les robes seront effectivement produites et à quel prix. 

Le concept de produit personnalisé séduit de plus en plus l'industrie du textile, notamment dans le sport. Nike permet déjà de personnaliser des chaussures dans certains de ses magasins américains et Adidas travaille sur un projet de Store Factory qui sera capable de produire à la demande des chaussures directement depuis le magasin grâce à l'impression 3D. 

Frédéric Bianchi
https://twitter.com/FredericBianchi Frédéric Bianchi Journaliste BFM Éco