BFM Business

Attentats: les salons professionnels privés sont maintenus à Paris 

Ce week-end, plusieurs salons ont été annulés, comme Paris Photo, ou ont fermé prématurément samedi.  D'autres ont été reportés. Mais la majorité des manifestations se tiendra comme prévu.

Ce week-end, plusieurs salons ont été annulés, comme Paris Photo, ou ont fermé prématurément samedi. D'autres ont été reportés. Mais la majorité des manifestations se tiendra comme prévu. - Pierre Verdy - AFP

Quelques salons ont été annulés, d'autres, comme le congrès des Maires de France ou le salon de l’Éducation, sont repoussés, mais la plupart des salons privés se dérouleront comme prévu, ou presque.

Les principaux organisateurs privés de salons professionnels, prévus pour se tenir cette semaine à Paris, ont annoncé lundi que ceux-ci étaient maintenus, mais feraient l'objet de mesures de sécurité renforcées après les attentats survenus vendredi à Paris.

Milipol, Créations et Savoir-Faire, Funéraire Paris, et les autres salons prévus cette semaine ouvriront bien leurs portes, ont fait savoir lundi les représentants de Comexposium, Viparis et Reed Expositions, trois des principales sociétés organisatrices de salons professionnels et grand public sur les sites parisiens et franciliens, comme la Porte de Versailles ou Villepinte.

Ce week-end, plusieurs salons avaient été annulés, notamment Paris Photo, qui avait fermé prématurément samedi, ou le salon de l'Assuré, au Palais des Congrès. D'autres manifestations, comme le congrès des Maires de France ou le salon de l'Éducation, ont été reportées sur décision gouvernementale.

"La décision de fermer un événement est prise par la préfecture de police ou le ministère de l'Intérieur", et en cas de consignes en ce sens, "nous fermerons bien évidemment", a expliqué à l'AFP un représentant de Comexposium.

Mais en attendant, "comme le Lido, Disneyland, le Louvre ou les centres commerciaux, il nous semblait important d'ouvrir" malgré les circonstances, a-t-il ajouté. "Il n'y a dans cette décision, aucune motivation business", a souligné le groupe.

"La vie continue" en sécurité renforcée

Mais "il faut montrer que la vie continue", a expliqué un porte-parole de Viparis. "On a certes eu des coups de fil ce week-end de nos exposants qui se posaient des questions, mais aussi beaucoup nous ont dit 'vous avez raison (d'ouvrir), on sera là, il faut se serrer les coudes, faire front et ne pas se laisser abattre'", a témoigné Laura Bokobza, directrice marketing et commercial de Reed Expositions France.

Pour l'instant, pas d'annulations massives de la part des exposants. "Une hotline a été mise en place ce week-end pour répondre aux questions. On a eu quelques annulations de participants, notamment chinois, mais cela reste marginal", indique Comexposium.

Même constat d'inquiétude plus marquée chez les congressistes internationaux chez Reed Expositions, où plusieurs participants, notamment polonais et italiens, ont indiqué rester chez eux pour suivre les consignes de prudence de leurs gouvernements.

L'ensemble des organisateurs indique que les mesures de sécurité seront renforcées massivement, avec l'embauche de salariés supplémentaires pour notamment assurer des fouilles systématiques aux entrées ou dans les coffres sur les parkings. Des policiers en civil seront également présents, a-t-il été indiqué.

P.S. avec AFP