BFM Business

Amazon livre désormais en France des produits bio Whole Foods

Pour le moment, Amazon ne livre en Europe (hors Grande-Bretagne) que des produits secs de Whole Foods, et pas de frais.

Pour le moment, Amazon ne livre en Europe (hors Grande-Bretagne) que des produits secs de Whole Foods, et pas de frais. - TIMOTHY A. CLARY / AFP

Le géant du e-commerce, qui a racheté l’enseigne bio en juin 2017, a commencé à proposer une sélection d’articles Whole Foods sur ses marchés européens où la chaîne est encore physiquement absente. Notamment la France.

Depuis quelques jours, en vous rendant sur Amazon depuis la France, l’Italie ou l’Espagne, vous pouvez acheter des produits bio de la marque Whole Foods. Presque deux ans après avoir racheté la chaîne de supermarchés green pour un peu plus de 12 milliards d’euros, Amazon a fini par l’intégrer à son offre en Europe.

Mais le géant du e-commerce y va étape par étape. Pour le moment, seuls les produits secs de Whole Foods sont pour le moment proposés à la livraison. On trouve notamment dans cet assortiment des noix, de la semoule, du riz et des fruits secs. En revanche, aucun produit frais de la marque ne figure sur ses pages européennes, alors qu’ils sont disponibles à la livraison sur les marchés où la chaîne est physiquement présente: États-Unis, Canada et Grande-Bretagne.

Des produits expédiés depuis la Grande-Bretagne?

D’ailleurs les articles proposés à la livraison en Europe proviennent vraisemblablement des stocks britanniques de la chaîne bio. Le média belge RetailDetail, qui a repéré cette nouveauté, en veut pour preuve ses "emballages identiques à ceux des magasins anglais", qui affichent simplement "une traduction en allemand, français, italien et espagnol à l’arrière".

Le groupe Whole Foods exploite quelque 500 magasins dans le monde, dont sept supermarchés au Royaume Uni. L’enseigne y développe une offre locale, bio et éthique. Fondée au Texas en 1980, elle s’applique depuis ses débuts une politique sociale forte basée sur la valorisation des employés et le respect scrupuleux de l’égalité hommes femmes. Une culture d'entreprise qui a parfois provoqué des incompréhensions avec le nouveau propriétaire Amazon, comme l'a remarqué LSA

Le géant américain du e-commerce, qui a bouleversé les secteurs de la distribution de livres, de textile et d’électronique, n’est pas encore parvenu à devenir incontournable dans l’alimentation. Le rachat de Whole Foods en juin 2017, la plus grosse acquisition de son histoire, devait lui permettre d’augmenter sa part de marché sur ce marché mondial de la distribution alimentaire, valorisé à 800 milliards de dollars.

Nina Godart