BFM Business

Afflelou suspend son projet d'introduction en Bourse

Afflelou suspend son introduction en Bourse.

Afflelou suspend son introduction en Bourse. - ERIC PIERMONT / AFP

Après un report en octobre, le groupe Alain Afflelou a suspendu son projet d'introduction en Bourse. Le projet de fusion entre Essilor et Luxottica ne serait pas étranger à cette décision.

Le groupe Alain Afflelou a suspendu sine die son projet d'introduction à la Bourse de Paris, annoncé en octobre puis reporté, en raison du faible dynamisme du marché de capitaux en France actuellement", selon une déclaration transmise vendredi à l'AFP.

L'annonce en janvier d'un projet de fusion entre le numéro un mondial des verres ophtalmiques Essilor et le géant italien des lunettes de marques Luxottica n'est pas non plus étrangère à la décision d'Afflelou, car cette fusion pourrait "rebattre les cartes dans l'optique" et "soulève beaucoup de questions", a indiqué à l'AFP une source proche du dossier.

"Une option pour le futur développement"

Le groupe Alain Afflelou comptait lever environ 200 millions d'euros en Bourse afin d'accélérer son développement en France, à l'international et de réduire son endettement. "L'introduction en Bourse reste une option pour le développement futur", selon le groupe, qui entend malgré tout continuer à développer son activité dans les prochains mois, notamment à l'international. Le groupe souligne que ses derniers résultats annuels sont "excellents", que les indicateurs sont au vert pour l'exercice en cours et qu'il n'a pas d'échéance de refinancement avant 2019.

Il avait déjà été coté en Bourse de 2002 à 2008, et avait fait une tentative de retour en 2012, avant de basculer dans le giron du fonds britannique Lion Capital. Son capital est actuellement réparti entre Lion Capital (35%), la Caisse de dépôt et placement du Québec (30%), Apax Partners (13%), le fondateur Alain Afflelou et sa famille (13%) ainsi que le management (8%).

P.L avec AFP