BFM Business

À 82 ans, le fondateur de Benetton reprend les rênes pour redresser l'entreprise

VIDÉO - Luciano Benetton, l'un des fondateurs de l'entreprise de vêtements, ressent "une douleur intolérable" face au déclin de son entreprise. Il a donc décidé de "retourner sur le terrain".

Luciano Benetton, l'un des fondateurs de l'entreprise italienne de vêtements éponyme, a annoncé son retour, à l'âge de 82 ans, à la tête de la société afin de tenter de la redresser. "En 2008, j'avais laissé l'entreprise avec 155 millions d'euros d'actifs et je la reprends avec les 81 millions de passif de 2016. Et cette année, ce sera pire. Pour moi, c'est une douleur intolérable", a déclaré Luciano Benetton dans un long entretien au quotidien italien La Repubblica.

"C'est pour cela que je retourne sur le terrain", a-t-il noté. "Pendant que les autres nous imitaient, les United Colors perdaient leurs couleurs. Nous avons échoué seuls. Les magasins, qui étaient des puits de lumière, sont devenus sombres et tristes", "nous avons fermé en Amérique du Sud et aux États-Unis", s'est-il désolé.

"La gestion a été louche"

Selon lui, le "péché le plus grave" a été "d'arrêter de fabriquer des pulls, c'est comme si nous avions retiré l'eau d'un aqueduc". Et il a déploré: "La gestion a été louche, mais pas au sens criminel. Le bilan est dans le rouge et les erreurs sont incompréhensibles".

La gestion de l'entreprise avait d'abord été confiée à son fils Alessandro, puis à des managers extérieurs à la famille. Alors que le nombre de salariés de Benetton est passé de 9766 en 2008 à 7328 aujourd'hui, et que le journal lui demandait si des emplois étaient menacés, il a affirmé: "Nous donnerons une chance à tous, mais nous devons alléger l'entreprise".

D. L. avec AFP