BFM Business

Commande de 466 euros de pizza: Deliveroo s'excuse après un poisson d'avril "raté"

Deliveroo annonce ce lundi qu'elle va cesser ses activités en Allemagne.

Deliveroo annonce ce lundi qu'elle va cesser ses activités en Allemagne. - Deliveroo

La plateforme de livraison avait envoyé à ses clients une facture énorme pour des commandes en réalité jamais réalisées. Certains ont pris la blague au premier degré et fait opposition à leur carte bancaire.

Un 1er avril sans ratés n'est pas un vrai 1er avril… Deliveroo en a fait les frais. En espérant piéger astucieusement ses clients, la plateforme de livraisons a créé un vent de panique chez certains.

Le mail envoyé ressemblait à une confirmation de commande. En l'occurrence, 38 pizzas "Accluga" aux anchois pour la modique somme de 466,40 euros. "Petit bonus pour récompenser votre fidélité: nous vous offrons 50 sauces piquantes spéciales anchois ainsi que vos frais de livraison" indique le mail.

Il fallait finalement viser les petites lignes en bas de page pour réaliser le piège.

"Une dernière information qui pourrait s'avérer importante: les anchois de ces pizzas sont en fait… des petits farceurs ! Souriez, le poisson d'avril a encore frappé !"

La blague est mal passée chez beaucoup de clients, dont certains ont d'ailleurs fait opposition à leur carte bancaire pour éviter d'être débités.

Un bad buzz qui a contraint Deliveroo à s'excuser. Dans un email envoyé à ces clients ce vendredi, la plateforme reconnaît "un poisson d'avril raté".

"Contrairement à notre intention, ce mail a pu vous induire en erreur et vous causer un stress inutile. Nous en sommes profondément navrés" écrit l'entreprise. "Votre confiance est primordiale et nous espérons que vous accepterez nos excuses." De quoi apaiser ses clients ?

Le mot d'excuse de Deliveroo
Le mot d'excuse de Deliveroo © Deliveroo
Thomas Leroy Journaliste BFM Business