BFM Business

Coca-Cola lance une eau pétillante alcoolisée

Un stock de canettes de Coca Cola dans l'usine française de Grigny (Ile-de-France)

Un stock de canettes de Coca Cola dans l'usine française de Grigny (Ile-de-France) - Eric PIERMONT / AFP

Le géant Coca-Cola continue de diversifier son offre et commercialisera dès l'année prochaine en France une eau pétillante alcoolisée. Appelées "hard seltzers", ces boissons font un carton aux Etats-Unis.

Aussi étonnant que cela puisse paraître, les eaux aromatisées alcoolisées font un carton outre-Atlantique et la tendance commence à s'exporter dans l'Hexagone. Ces eaux alcoolisées, aussi appelées "hard seltzers", étaient même "la boisson de l'année" 2019 selon le Washington Post. Un phénomène qui pourrait se démocratiser encore davantage avec l'arrivée sur le marché de Coca-Cola.

Le géant commercialisera dès avril 2021 dans les grandes surfaces françaises ses eaux alcoolisées sous la marque "Topo Chico". Le produit a déjà été lancé au Mexique en septembre, et en novembre dans plusieurs pays européens, dont le Royaume-Uni, l'Irlande, l'Autriche ou encore la Grèce.

Coca-Cola commercialise ses hard seltzers sous le nom Topo Chico
Coca-Cola commercialise ses hard seltzers sous le nom Topo Chico © Topo Chico

Une boisson alcoolisée moins calorique

Le succès de ces eaux ou infusions alcoolisés s'expliquerait par une envie de la jeune génération de consommer de l'alcool, tout en ingérant moins de sucre. Leur degré d'alcoolisation tourne généralement autour de 4% à 6%, soit l'équivalent d'une bière classique. Mais en beaucoup moins calorique: environ 28 calories pour 100 ml.

Coca-Cola attendra l'année prochaine pour lancer Topo Chico aux Etats-Unis, où le marché est déjà bien encombré. Là-bas, plus de la moitié des ventes de 2019 ont été réalisées par White Claw, des infusions alcoolisées en canettes. Alors, Coca-Cola doit s'armer pour affronter la concurrence et profitera pour cela, de son expérience dans les autres pays.

Les hard seltzers ont séduit les amateurs de bière, poussant les plus grands brasseurs à en proposer, à l'instar de Budweiser. Même Smirnoff, spécialiste de la vodka, s'y est mis.

Pour la France, Nielsen évalue ce marché à 132 millions d'euros en 2022, soit "l'équivalent des ventes de limonade", commente auprès des Echos Page Guillo, la présidente de Coca-Cola France. Dans l'Hexagone, seules une petite dizaines de marques proposent des "hard seltzers", dont Snowmelt et Natz. Coca-Cola a donc ses chances de s'imposer en tant que leader du marché, comme il l'espère.

https://twitter.com/Pauline_Dum Pauline Dumonteil Journaliste BFM Tech