BFM Business

Chocolats, jouets, décorations... Dans de nombreux magasins, c'est déjà Noël

Les magasins débordent déjà des décorations et chocolats de Noël.

Les magasins débordent déjà des décorations et chocolats de Noël. - -

Dès le mois de septembre, les guirlandes, pères Noël et même calendriers de l'Avent ont déboulé dans les rayons.

Un joyeux Noël pour effacer une année catastrophique? Après le confinement et la crise économique, de nombreux commerçants tablent désormais sur la fin d'année pour limiter la casse et rattraper un peu le chiffre d'affaires qui s'est évaporé pendant cette année inédite.

Et pour être certains de ne pas louper le coche, les discounters ont déjà annoncé le début de la saison avec des rayons entiers qui se remplissent de décorations de Noël, chez Gifi ou chez Action. Traditionnellement, les boules et les guirlandes arrivent rapidement après la rentrée, dès que le froid commence à s'installer en France.

J'ai vu le 31 août dernier les premières implantations de Noël chez Action", témoigne le spécialiste de la grande distribution, Olivier Dauvers. Ce n'est pas nouveau de leur côté".

Action revendique même cette mise en place précoce: "Nous avons pour habitude de proposer les produits de saison plus tôt que d’autres retailers, que ce soit pour Noël mais aussi pour d’autres périodes du calendrier commercial", explique l'enseigne.

Halloween à la trappe?

Reste que les pères Noël doivent normalement laisser la part belle, au moins jusqu'à fin octobre, à Halloween, une fête qui a pris une nouvelle ampleur ces dernière années dans l'Hexagone et sur lesquelles les enseignes de grande distribution comme les confiseurs comptent beaucoup. Mais dans le contexte sanitaire faut-il parier sur cette fête? Difficile d'imaginer les déambulations des enfants, porte à porte. Incontournable, Noël apporte plus de sécurité pour les magasins.

Autre raison pour laquelle les décorations arrivent si tôt: l'incertitude sur les livraisons des stocks en cas de ralentissement de l'activité liée au Covid. "Les magasins GIFI commencent à installer les décorations de Noël au sein des rayons, nous explique un porte-parole de l'enseigne. Au vue de la période, les responsables magasins de l’enseigne veulent éviter les retards de livraisons et c’est pourquoi, ils prennent une légère avance d’une dizaine de jours". De la même façon, la crainte d'un réconfinement peut aussi pousser les industriels à dégainer le plus rapidement possible leur décoration.

Rutpures sur des jouets

Plus surprenant, les chocolats de Noël sont aussi en place. Mais pour Gilles Rouvière, directeur général l'Alliance 7, qui regroupe dix syndicats de l'épicerie dont celui du chocolat, rien de très anormal:

"Il y a peut-être un peu d'anticipation, mais pas de véritable volonté de mettre en rayons plus tôt." Il y a surtout beaucoup d'impatience pour le secteur qui a vu ses ventes de Pâques s'effondrer de 27% cette année.

Noël, cela représente 2 à 3 Pâques", détaille Gilles Rouvière.

Reste la question des jouets, un circuit différent de la décoration ou des chocolats et absolument majeur pour la grande distribution. "Carrefour a dégainé en premier avec 15 jours d'avance son catalogue, suivi d'Auchan", constate Olivier Dauvers. Mais pas de rapport avec la crise du coronavirus assure-t-il, ce lancement en grande pompe a été probablement décidé en début d'année. "Les temps commerciaux sont durs, insiste-t-il. Chaque enseigne tente de prendre de vitesse les autres." Et dans les faits, cela marche, certains jouets sont déjà en rupture de stocks. La saison de Noël est déjà belle est bien lancée.

Thomas Leroy Journaliste BFM Business