BFM Business

Ce fournisseur alternatif d'électricité "verte" qui parie (presque) exclusivement sur Linky

Aec Linky, la consommation est relevée toutes les 30 mn ce qui permet au fournisseur d’électricité de proposer des offres commerciales avec des remises sur des plages horaires spécifiques (heure pleine ou creuse).

Aec Linky, la consommation est relevée toutes les 30 mn ce qui permet au fournisseur d’électricité de proposer des offres commerciales avec des remises sur des plages horaires spécifiques (heure pleine ou creuse). - Damien Meyer - AFP

Ayant ciblé la seule clientèle équipée de Linky, Bulb adapte ses tarifs d'électricité selon la variation de la consommation mensuelle fournie par le compteur communicant. Il va désormais élargir sa cible aux clients non dotés de Linky.

Lors de son arrivée en France il y a 6 mois comme fournisseur alternatif d'électricité "verte", Bulb a parié sur la clientèle équipée de Linky. Ce choix d'une offre tarifaire dédiée au compteur communicant, il n'est pas le seul à le faire puisque Total Direct Energie, Engie, ou Ohm Énergie en proposent déjà.

Linky a défrayé la chronique, des villes refusant son installation

Alors que la concurrence n’a pas non plus attendu sa venue pour proposer de l’électricité verte, la particularité de Bulb consiste à ne viser exclusivement que ces clients Linky. Or ce compteur a défrayé la chronique, suscitant des mouvements de rejet dans de nombreuses communes où il devait être posé dans tous les foyers.

Pourtant Linky, en relevant la consommation toutes les 30 mn, permet aux fournisseurs d’électricité de proposer des offres commerciales avec des tarifs sur des plages horaires spécifiques (heure pleine ou creuse) ou des tarifs plus avantageux selon la demande sur le réseau ou la consommation.

Avec Linky, les tarifs peuvent varier au mois le mois

L'offre de Bulb, développée afin d’exploiter les capacités du compteur, qui donne le détail des consommations de l'utilisateur en temps réel, lui permet de faire varier ses tarifs. Il recalcule les mensualités du client en prétendant faire payer chaque mois le prix le plus ajusté (avec un tarif au kWh indépendant de la puissance du compteur).

Mais, d'ici la fin octobre, ce fournisseur alternatif va élargir sa cible de clientèle aux millions de foyers non encore équipés de Linky, "pour faire sortir l'énergie verte de son marché de niche". Il achète 30 % de son énergie auprès de producteurs indépendants et 70 % sur le marché de gros, grâce à des garanties d'origine 100 % française.

Pour diversifier ses sources d'approvisionnement, Bulb précise qu'il négocie actuellement avec le groupe marseillais CVE un contrat RespeeR, correpondant à des solutions d'énergie verte. Présente depuis 2015 au Royaume-Uni, la jeune pousse Bulb revendique plus de 1,6 million de clients outfre-Manche.

Frédéric Bergé
https://twitter.com/BergeFrederic Frédéric Bergé Journaliste BFM Éco