BFM Business

Carrefour, Intermarché et Système U vendront des masques grand public à prix coûtant dès le 4 mai

Un masque tissu "grand public" - photo d'illustration

Un masque tissu "grand public" - photo d'illustration - BEN STANSALL / AFP

Les masques grand public doivent faire leur apparition chez Carrefour, Système U et Intermarché dès le 4 mai. Ces trois enseignes se sont engagées à faire des marges minimales sur ces produits qui seront vendus autour de 2 euros l'unité.

Après les pharmacies et les bureaux de tabac, c'est au tour de la grande distribution d'annoncer l'arrivée des masques grands public en rayon. Dans un tweet publié de ce mardi, le patron de l'enseigne système U annonce l'arrivée dès le 4 mai dans ses magasins de masques chirurgicaux (à usage unique) puis de masques en tissu porteur du logo "filtration garantie".

'Nous travaillons activement à la mise en vente de masques dans nos magasins à partir du 4 mai comme le gouvernement nous y autorise. Seront disponibles des masques chirurgicaux puis des masques grand public, dont la qualité sera certifiée par ces logos", explique Dominique Schelcher.

Interrogé par BFMTV.com, il précise "qu'il est fort probable que nous commencions par vendre des masques chirurgicaux', en raison d'une disponibilité "compliquée" de ces masques lavables. 

Une marge "minimale"

Si le gouvernement a exclu de plafonner le prix des masques pour ne pas "freiner l'innovation", il a indiqué rester vigilant sur les prix. Sur notre antenne lundi 27 avril, Agnès Pannier-Runacher la secrétaire d’Etat à l’Economie indiquait travailler avec la grande distribution pour que des masques à prix "compétitif pour les familles à petit budget" y soient vendus. 

Dominique Schelcher nous a confirmé vouloir vendre ces masques "avec une marge minimale couvrant uniquement les frais", et les proposer à la vente "entre 2 et 3 euros". Chez le concurrent Carrefour, on indique également avoir des masques grand public disponibles à la vente dès le 4 mai, sans pouvoir préciser s'il s'agira de masques en tissu ou jetables "il seront vendus à prix coûtant, moins de 2 euros pièce", précise une porte-parole de l'enseigne.

Le groupe des Mousquetaires s'est lui engagé à proposer des masques. Intermarché et Netto annoncent qu'à partir du 4 mai, ils mettront progressivement à disposition des Français 100 millions de masques chirurgicaux à prix coûtant (dont 10 millions pour les professionnels). Puis des masques textiles lavables dans un second temps. 

Mais les 90 millions de masques destinés aux clients ne seront pas, dans un premier temps, disponibles en rayon, indique le groupe de distribution. Dès ce mercredi 29 avril, les clients porteurs de carte de fidélité (qui autorisent l’enseigne à les contacter par e-mail) seront interrogés sur leur volonté de bénéficier de cette offre à prix coûtant. S’ils sont intéressés, ils recevront un bon de réservation à usage unique, leur permettant de venir retirer à l’accueil de leur point de vente une boîte de 50 masques chirurgicaux. Les autres clients Intermarché et Netto pourront réserver ces boîtes de masques à partir du lundi 4 mai sur les sites www.intermarché.com ou www.netto.fr.

Les masques tissus porteront le logo "filtration garantie", indiquant le nombre de fois où ils peuvent être passés en machine et réutilisés tout en garantissant leurs propriétés. 

Anne-Katell Mousset