BFM Business

Bruno Le Maire assure que la privatisation d’ADP "n’est pas d’actualité"

Le ministre de l'Economie a annoncé que la privatisation d'Aéroports de Paris n'interviendra probablement pas avant 2022.

Invité ce mardi matin sur RMC et BFMTV, Bruno Le Maire a jugé "probable" que la privatisation d’Aéroports de Paris (ADP) n'intervienne pas avant 2022. Cette vente "n’est pas d’actualité" compte tenu de la crise économique liée à l’épidémie de coronavirus, a-t-il dit. Et elle "ne va pas revenir dans l’actualité immédiate", a martelé le ministre de l’Economie.

"Je suis occupé à autre chose, c’est-à-dire la relance, la relance et encore la relance. Je me lève le matin je pense relance, à midi je pense relance, et le soir en me couchant je pense relance de l’économie française", a encore ajouté le locataire de Bercy.

Il a par ailleurs souligné qu’"aller céder un actif au moment où il est bas parce qu’il y a moins de transport aérien et que le redressement du transport aérien prendra au moins deux ans, ce ne serait pas responsable vis-à-vis de l’argent des Français".

https://twitter.com/paul_louis_ Paul Louis Journaliste BFM Eco