BFM Eco

Apprentissage: les régions dénoncent "les mensonges" de Muriel Pénicaud

Les régions estiment être à l'origine des bons résultats de l'apprentissage en France, contrairement à ce qu'indique la ministre du Travail qui met en avant les bienfaits de la réforme votée en 2018.

Les régions dénoncent "les mensonges" de la ministre du Travail Muriel Pénicaud qui s'approprie, selon elles, les bons résultats sur l'apprentissage obtenus grâce à leur action. "La croissance à deux chiffres dont se prévaut à longueur d'interviews Mme Pénicaud, ce sont les régions qui en sont à l'origine!", écrit Régions de France dans un communiqué ce mardi.

"Les régions ont financé l'apprentissage à hauteur de 9 milliards d'euros sur les cinq dernières années, dont près d'un milliard d'investissement", poursuit l'association qui regroupe l'ensemble des régions françaises.

Un bras de fer a opposé depuis deux ans les régions, qui souhaitaient garder leur compétence en matière d'apprentissage des jeunes, au gouvernement qui l'a confiée aux branches professionnelles par une loi d'août 2018. Interrogée lundi dans le Parisien sur le bilan de l'année 2019, la ministre s'est réjouie que "tous les réseaux concernés voient leur nombre d'apprentis exploser".

P.L avec AFP