BFM Business

Apple va construire au Danemark deux éoliennes de 200 mètres de haut

Apple va construire deux éoliennes de 200 mètres au Danemark

Apple va construire deux éoliennes de 200 mètres au Danemark - Apple

Le fabricant de l’iPhone annonce une nouvelle étape européenne, dans le cadre de son ambition d’atteindre la neutralité carbone en 2030.

Face aux critiques récurrentes sur l’impact écologique du numérique, Apple réplique une nouvelle fois. Pour faire grimper la part d’énergies “vertes” au sein de son écosystème, la firme annonce ce 3 septembre un investissement dans deux éoliennes géantes à côté de la ville d’Esbjerg, sur les rives de la mer du Nord, au Danemark.

Chacune d’entre elles mesurera 200 mètres de hauteur. Une taille comparable à celle de la tour Montparnasse. Elles ont vocation à alimenter un gigantesque centre de données, utilisé pour faire fonctionner ses services en Europe.

Opérationnelles fin 2020

Dans un communiqué de presse, Apple précise que ces deux éoliennes pourront assurer une production de 62 gigawattheures, ce qui équivaut à la consommation annuelle de 20.000 foyers. A titre de comparaison, la plus grosse éolienne au monde, fabriquée en France et installée à Rotterdam (Pays-Bas), mesure 260 mètres de haut. Elle est capable de générer 67 gigawattheures par an.

D’après l’entreprise californienne, ces éoliennes seront utilisées pour fournir en électricité son centre de données de Viborg, déjà en service, qui s’étend sur 45.000 carrés. Il est notamment utilisé pour stocker les données en cloud des clients européens utilisant les services Apple Music, iMessage, mais également l’App Store. Les deux éoliennes devraient quant à elles être opérationnelles à la fin d’année 2020.

Ces éoliennes seront utilisées pour fournir en électricité le centre de données de Viborg
Ces éoliennes seront utilisées pour fournir en électricité le centre de données de Viborg © Apple

Cet investissement d’Apple constitue une nouvelle étape dans le projet annoncé par la firme au mois de juillet, qui vise à devenir neutre en carbone d’ici 2030. Elle utilise déjà des matériaux recyclés dans ses ordinateurs et smartphones, misant aussi sur cette démarche écologique pour se distinguer de la concurrence. Des efforts récemment salués par l’ONG Greenpeace.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech