BFM Business

A cause de la chaleur, EDF met à l'arrêt la centrale nucléaire de Chooz

Un débit d’eau insuffisant dans la Meuse justifie la décision de stopper les deux réacteurs situés dans les Ardennes.

C'est une première en France. EDF a décidé de stopper la production d'éléctricité issue de la centrale nucléaire de Chooz dans les Ardennes. En cause, un débit d’eau insuffisant dans la Meuse provoqué par les pics de chaleur dans la région. Or l'eau est essentielle pour refroidir la centrale.

Au vu de la situation du fleuve, la production pourrait être interrompue jusqu’à début septembre. La centrale de Chooz dispose de deux réacteurs mis en service en 1996 et 1997.

Pas de perturbations

Dans la réalité, même avec un débit du fleuve aussi faible, la centrale pourrait continuer à fonctionner mais la réglementation fixe un minimum qui a été atteint.

L'arrêt de la production ne devrait néanmoins pas provoquer de perturbations chez les clients, assure le Réseau de transport d’électricité (RTE). Notamment parce que la consommation électrique à cette époque est plus faible, ce qui permet à la France d'exporter de l'électricité.

Pour autant, ce genre d'événements risque de devenir la norme compte tenu de la multiplication des épisodes de canicule pendant l'été en France. EDF est ainsi régulièrement contrainte de stopper quelques jours certaines centrales pour respecter les réglementations environnementales comme en août à Golfech (Tarn-et-Garonne).

Par Olivier Chicheportiche