BFM Auto

Voies sur berge: la circulation plus difficile au centre de Paris, selon le préfet de police

Les voies sur berge rive droite en début d'année, avant la fermeture à la circulation automobile.

Les voies sur berge rive droite en début d'année, avant la fermeture à la circulation automobile. - Wikimedia Commons

Le préfet de police Michel Cadot a rendu le premier rapport du Comité technique de suivi, après la fermeture des voies sur berge rive droite. Le trafic a bien augmenté sur les quais hauts, mais pas autour de Paris.

La fermeture des voies sur berge rive droite a bien entraîné une hausse du trafic dans Paris intra-muros rive droite, mais aussi Boulevard Saint-Germain. Après le Comité régional d’évaluation et la mairie de Paris, c’est au tour du Préfet de police de le constater. Michel Cadot a en effet présenté le 8 novembre le premier rapport du Comité technique de suivi devant le Conseil de Paris.

7 minutes en plus le matin

Ce rapport note ainsi une hausse du trafic sur les quais hauts, le boulevard Saint-Germain et le pont de la Concorde et une "augmentation limitée des temps de circulation", variables selon les heures, a noté le Préfet de police. "Les résultats des comptages sont légèrement meilleurs que les simulations de l’étude d’impact", peut-on lire dans le document de la préfecture.

Par exemple, selon les données de capteurs fixes installés dans la voirie, le temps de parcours a augmenté le matin de 7 minutes entre septembre 2015 et septembre 2016 sur les quais hauts rive droite et en aval de la voie Georges Pompidou, passant de 12 à 19 minutes. Le modèle initial de l’étude d’impact envisageait un temps de parcours de 20 minutes.

Pas d'impact autour de Paris

En soirée, le temps de trajet reste le même qu’en septembre 2015, soit 24 minutes, alors que l’étude d’impact envisageait une demi-heure de trajet. Une "observation réaliste" de la mesure de piétonnisation portée par la maire de Paris Anne Hidalgo prendra six mois, avec des mesures à venir de bruit et de pollution de l'air, a rappelé le préfet Michel Cadot. Le préfet a par ailleurs souligné que le report du trafic n'avait pas d'impact autour de Paris, notamment à l'ouest sur l'autoroute A14 ou sur l'A86.

Pauline Ducamp avec AFP