BFM Business

Voici la première Ferrari de l’histoire automobile

La 125S fût en 1947 la première Ferrari fabriquée officiellement par la marque.

La 125S fût en 1947 la première Ferrari fabriquée officiellement par la marque. - Ferrari

Le constructeur italien fête cette année son 70e anniversaire. Le 12 mars 1947 roulait pour la première fois la 125S, première Ferrari de l’histoire.

Cette petite voiture rouge à deux places est un monument de l’automobile. La 125S est en effet la première Ferrari produite officiellement par le tout nouveau constructeur, Ferrari, fondé par Enzo Ferrari. Et bien entendu, la septuagénaire avait déjà un moteur V12 sous le capot, lorsqu’elle effectue ses premiers tours de roue le 12 mars 1947.

Une écurie de course, puis un constructeur

70 ans plus tard, la marque de Maranello publie de nouvelles photos du tout premier modèle de son histoire en tant que constructeur automobile. Avant la 125S, Ferrari existe depuis 1929 en tant qu’écurie de course, engagée dans différents championnats. Mais Enzo Ferrari, après avoir été lui-même pilote Alfa Romeo, fait alors courir des pilotes sur des modèles Alfa, avec certes un logo au cheval cabré sur chaque voiture.

Une dizaine d’années plus tard, les liens sont rompus avec Alfa et Enzo Ferrari, qui décide alors de concevoir ses propres voitures et moteurs. En 1947, Enzo Ferrari fonde officiellement Ferrari, constructeur automobile, et son écurie fera courir ses voitures. Son premier modèle, la 125S, a donc clairement un ADN de voiture de course.

Sous le capot, un V12, qui deviendra le grand classique de Ferrari. Légèreté, performance, le cahier des charges qui anime Ferrari depuis 70 ans se met en place à cette époque.
Sous le capot, un V12, qui deviendra le grand classique de Ferrari. Légèreté, performance, le cahier des charges qui anime Ferrari depuis 70 ans se met en place à cette époque. © Ferrari

118 chevaux et un moteur V12

Quand il la teste pour la première fois le 12 mars 1947 à Modène, siège de la toute nouvelle marque, Enzo Ferrari s’installe dans une voiture qui n’est encore qu’un prototype. Dans les rues de Maranello, la sportive fait chanter son V12 1,5 litre de 118 chevaux, avec 24 soupapes et 3 carburateurs double-corps, développé par un autre Italien, Gioacchino Colombo, un ancien ingénieur Alfa Romeo.

En acier, la 125S ne pèse que 650kg, et Ferrari lui attribue la possibilité de monter au-dessus des 200 km/h. C’est à une vitesse bien moins élevée qu’elle gagne sa première course, le 20 mai 1947, en emportant le Grand Prix de Rome à une moyenne de 88,5 km/h, avec Franco Cortese au volant. Deux exemplaires participent cette année-là à des compétitions.

La 125S à côté de la LaFerrari Aperta: 845 chevaux les séparent.
La 125S à côté de la LaFerrari Aperta: 845 chevaux les séparent. © Ferrari

La carrière sportive de la première Ferrari se poursuivit, mais elle changea vite de patronyme. En 1949, désormais dotée d’un moteur 1,9 litre, elle se rebaptise 159S. Le moteur disposera également d’une version poussée à 2 litres, et le petit cabriolet 2 places deviendra une monoplace en 1948/1949. Premier modèle de route, première Ferrari à remporter des victoires en compétition, c’est en la mettant à l’honneur que Ferrari a choisi de lancer officiellement ce mois-ci les célébrations de son 70e anniversaire.

Pauline Ducamp avec Top Gear