BFM Auto

Six choses à savoir sur la nouvelle Volvo V60 Polestar

Polestar, le département sport de Volvo, ressort une nouvelle V60 (ainsi qu'une S60) estampillée de son badge. Un nouveau modèle plus puissant et toujours aussi élégant.

Polestar, le département sport de Volvo, ressort une nouvelle V60 (ainsi qu'une S60) estampillée de son badge. Un nouveau modèle plus puissant et toujours aussi élégant. - Volvo

Le break Volvo de 367 chevaux arrive avec un nouveau moteur, des technologies issues des courses du championnat Touring Car WTCC, un beau restylage et bien sûr, de belles performances.

1. Un nouveau moteur quatre cylindres pour la Polestar

Le moteur 3.0 six cylindres en ligne fait place à un bloc 2.0 quatre cylindres turbo. Un engin qui dispose d'un plus gros turbo, de nouveaux cames, d'une entrée d'air plus grande et d'une plus grande capacité d'injection.

Un nouveau moteur 2,0 litres de quatre cylindres pour le V60 Polestar.
Un nouveau moteur 2,0 litres de quatre cylindres pour le V60 Polestar. © Volvo

2. Une V60 Polestar plus puissante

Le nouveau moteur produit une puissance de 367ch, contre 354ch pour l'ancien. A noter une baisse du couple par rapport à l'ancienne génération, passant à 470Nm contre 500Nm pour l'ancien modèle.

Baisse de couple, mais moteur plus puissant pour la V60 Polestar, passant de 354 ch à 367ch.
Baisse de couple, mais moteur plus puissant pour la V60 Polestar, passant de 354 ch à 367ch. © Volvo

3. Plus rapide que jamais

Autre point non-négligeable, la nouvelle V60 Polestar, avec sa transmission intégrale BorgWarner (censée apporter plus de puissance aux roues arrières) et une boite automatique huit vitesses, passe de 0 à 100km/h en 4,8 secondes (0,2 secondes plus que l'ancien modèle).

Bleu rebelle, voici le nom donné par Volvo à la robe bleue utilisée pour le lancement de la V60 Polestar, et ça lui va bien.
Bleu rebelle, voici le nom donné par Volvo à la robe bleue utilisée pour le lancement de la V60 Polestar, et ça lui va bien. © Volvo

4. Elle tient de la Volvo qui court en championnat WTCC 

La nouvelle Polestar partage le même châssis et moteur que la S60 qui concourt en WTCC pour l'écurie Polestar Cyan Racing. Par rapport à l'ancienne V60, elle est 24kg plus légère à l'avant et perd 20kg à l'arrière, promettant ainsi une meilleure prise en main.

Plus légère, la nouvelle V60 Polestar à de l'ADN de championne, partageant le châssis et le moteur de la S60 qui court en WTCC.
Plus légère, la nouvelle V60 Polestar à de l'ADN de championne, partageant le châssis et le moteur de la S60 qui court en WTCC. © Volvo

5. Elle profite de nouvelles roues et de nouveaux freins plus efficaces

De nouvelles roues 20 pouces légères ont été greffées à la nouvelle V60, ainsi que des nouveaux disques de frein fendus de 371mm, le tout pour une consommation de carburant portée à 8,1 litres aux 100 km.

La V60 Polestar consommera 7,8 litres aux 100km et aura de nouvelles roues et freins.
La V60 Polestar consommera 7,8 litres aux 100km et aura de nouvelles roues et freins. © Volvo

6. Elle est réussie

Dernier point, pas des moindres, la nouvelle V60 Polestar est tout simplement jolie. Esthétiquement, c'est une réussite, ce qui n'est pas une surprise. Après tout, on parle d'une Volvo.

Ce n'est pas sur ce point que Volvo était attendu au tournant et comme d'habitude, la nouvelle V60 Polestar est très agréable à regarder.
Ce n'est pas sur ce point que Volvo était attendu au tournant et comme d'habitude, la nouvelle V60 Polestar est très agréable à regarder. © Volvo
H.B. avec Top Gear