BFM Business

Comment tester un alternateur et identifier les pannes ? - BFM AUTO

BFM Auto

Il faut garder à l’esprit qu’un alternateur peut tomber en panne. Plusieurs signes permettent de savoir qu’un alternateur ne fonctionne plus correctement et doit être changé.

Différentes pannes

Un alternateur peut connaître une panne mécanique. Lorsque cela arrive, c’est votre batterie qui prend le relais en alimentant les différents éléments fonctionnant à l’électricité. Dans cette situation, le voyant de la batterie sur le tableau de bord est censé rester allumé en permanence ; si ce n’est pas le cas, vous pouvez dire au revoir à votre batterie car vous n’avez aucun moyen de savoir que l’alternateur est hors-service, le comportement du moteur n’étant pas affecté par la panne. Vous vous ne prendrez conscience de la panne qu’au matin où votre moteur ne voudra plus démarrer.

Votre alternateur peut également être une victime directe de la déchirure de la courroie d’accessoire ; privé d’entrainement, il ne pourra plus produire de courant.

Symptômes indiquant un dysfonctionnement

Si l’électronique de votre voiture fonctionne correctement, le témoin de charge de votre batterie situé sur le tableau s’allume lorsque celle-ci ne se recharge plus correctement. La faible intensité du faisceau lumineux produit par vos phares est également un symptôme révélateur d’un dysfonctionnement de la batterie et donc d’une possible panne de l’alternateur.

Comment incriminer un alternateur ?

Si vous disposez d’un voltmètre, contrôler l’état de votre alternateur est simple. En vérifiant le débit du courant qu’il produit, vous saurez s’il est en cause ou non. Pour cela, branchez le voltmètre entre la grosse borne de sortie de l’alternateur et le fil branché dessus, puis démarrez le moteur. À l’accélération, le multimètre doit afficher une valeur qui ne doit pas dépasser 14,7 volts. Si cette valeur est dépassée, le liquide de la batterie peut bouillir et griller le circuit électrique du véhicule. Lorsque le moteur tourne au ralenti, la valeur ne doit pas descendre en dessous de 13,5 volts. Le non-respect de ces deux valeurs signifie que le changement ou la réparation (oui, il est possible dans certains cas de réparer un alternateur) doit avoir lieu.

Antoine Lepeu