BFM Auto

Dans quels cas votre voiture atterrira à la fourrière

-

- - Flickr - Frédéric Bisson

C’est une situation à laquelle aucun conducteur ne veut être confronté. Un véhicule mis à la fourrière, c’est une contrainte de temps mais aussi d’argent. Le seul moyen d’éviter la mise d’un véhicule à la fourrière est de rester en conformité avec la Loi.

Dans quelles situations un véhicule peut être amené à finir en fourrière?

Nombreuses sont les causes qui peuvent amener votre voiture à faire un séjour pas la case fourrière. Vous pensez, comme tout le monde, que votre voiture sera envoyée en fourrière pour un stationnement gênant. C’est vrai, mais il existe d’autres situations auxquelles vous n’aurez pas forcément pensé.

Votre véhicule peut finir en fourrière si vous n’avez pas respecté la périodicité des contrôles techniques (qui doivent être effectués tous les deux ans), mais également si vous êtes dans l’incapacité de présenter votre carte grise ou justificatif d’assurance. 

Votre véhicule a été immobilisé suite à une infraction? Si celle-ci n’a pas cessé dans les 48 heures suivantes, l’immobilisation continuera mais à la fourrière cette fois. Enfin, vous serez concerné par la dernière situation si vous êtes propriétaire d’un 4x4: en effet, le stationnement et la circulation dans des espaces naturels et sites protégés sont formellement interdites.

Qui peut envoyer votre voiture en fourrière?

Tous les représentants de la justice peuvent ordonner à votre véhicule de prendre la direction de la fourrière : les gendarmes bien entendu, mais aussi les différentes polices (municipale et nationale). Même les maires et préfets de police disposent de ce privilège ! Vous le voyez, la liste est longue.

Au moment du départ

Les autorités vous appelleront pour vous prévenir de l’enlèvement de votre véhicule. Ce faisant, ils s’assureront également que le véhicule qu’ils enlèvent n’est pas un véhicule volé. Délicate attention de leur part.

Antoine Lepeu