BFM Business

Pic de pollution: la circulation différenciée reconduite vendredi à Paris et en petite couronne

Trois portiques mesurant la pollution des véhicules ont été installés dans Paris. (image d'illustration)

Trois portiques mesurant la pollution des véhicules ont été installés dans Paris. (image d'illustration) - Mehdi Fedouach - AFP

La préfecture de police a décidé de reconduire la circulation différenciée pour cette journée de vendredi. Les véhicules classés 4 et 5 par le dispositif Crit'Air et les sans vignette ont interdiction de circuler.

Malgré les mesures prises ses derniers jours par les pouvoirs publics, la qualité de l’air ne s’est toujours pas améliorée. Un pic de pollution à l’ozone, qui affecte depuis lundi l’Île-de-France, touche désormais d’autres régions.

Par conséquent, la préfecture de police a décidé de reconduire la circulation différenciée. Cette mesure, d’abord mise en place pour les journées de mercredi et jeudi, reste en vigueur ce vendredi. Les conditions restent les mêmes: les véhicules les plus polluants identifiés par les vignettes Crit'Air 4 et 5, obligatoires depuis le 1er juillet 2017, auront interdiction de circuler vendredi de 5h30 à minuit dans un périmètre défini par l'A86.

Dans le but de favoriser le covoiturage, la préfecture précise néanmoins que cette interdiction ne concerne pas les véhicules avec trois personnes ou plus à bord. Les automobilistes qui comptaient prendre la route des vacances demain ne doivent pas être inquiétés. Le préfet assure avoir "demandé à ses services de faire preuve de discernement dans les contrôles effectués". IDF-Mobilités a d'ailleurs décidé de rendre gratuit le covoiturage par le biais de ses plateformes partenaires. 

Toujours des restrictions de circulation

L’abaissement de la vitesse de 20 km/h sur l’ensemble des routes d’Île-de-France est une autre des mesures reconduites vendredi. Tout comme l’obligation pour les véhicules de plus de 3,5 tonnes en transit de contourner l’agglomération par la rocade francilienne.

En parallèle, la mairie de Paris, qui appelle les automobilistes à ne pas prendre leur voiture, reconduit la gratuité du stationnement résidentiel, déjà en vigueur toute cette semaine.

Le STIF, quant à lui, propose à nouveau un "forfait journalier anti-pollution" de 3,80€ sur cette journée permettant d’emprunter les moyens de transports en commun dans toute l’Île-de-France.

Hervine Mahaud