BFM Auto

Pour conquérir le marché des pick-up, Mercedes mise sur le X

Mercedes a dévoilé le 18 juillet son premier pick-up, le Classe X.

Mercedes a dévoilé le 18 juillet son premier pick-up, le Classe X. - Top Gear - BBC

Le X a la côte chez les constructeurs. Alors que la gamme X symbolise les SUV chez BMW et Tesla, Mercedes reprend à son tour l’antépénultième lettre de l’alphabet pour sa nouvelle gamme de véhicule utilitaire, le pick-up Classe X.

A mi-chemin entre le véhicule haut de gamme, l'utilitaire et l’outil de conquête, le Classe X inaugure une nouvelle gamme chez Mercedes, le pick-up. La marque à l’étoile a présenté ce nouveau modèle ce mardi en Afrique du Sud, l’un des marchés pour ce type de véhicule, avec l’Australie, l’Australie et l’Amérique du Sud, où le Classe X sera commercialisé dès l’année prochaine.

Un marché en pleine croissance

Selon des chiffres cités par le site spécialisé Automotive News, Mercedes espère une hausse des ventes des pick-up de 43% dans le monde lors de la prochaine décennie, soit l'équivalent de 3,2 millions de véhicules vendus d'ici 10 ans. Pour mémoire, le véhicule le plus commercialisé l'an dernier dans le monde était le Ford F-150, le truck par excellence de la marque américaine. Mercedes veut proposer la version premium des pick-up, en attendant l'arrivée sur ce segment d'Audi ou de BMW, et même de Tesla.

"Pick-up meets lifestyle", c'est l'axe de communication de Mercedes autour du Classe X. La marque allemande veut prouver qu'esthétique et utilitaire vont de paire.
"Pick-up meets lifestyle", c'est l'axe de communication de Mercedes autour du Classe X. La marque allemande veut prouver qu'esthétique et utilitaire vont de paire. © Top Gear - BBC

Une coopération avec l'Alliance Renault-Nissan

Ce Classe X reprend beaucoup d’éléments esthétiques du concept dévoilé en octobre, la base technique est elle calquée sur le Nissan Navara. Gorden Wagener, le patron du design de Mercedes, a beaucoup travaillé sur la face avant, comme les arches et passages de roues, ainsi que sur la qualité perçue pour faire oublier toute parenté trop prononcée avec le modèle Nissan.

La marque allemande a aussi travaillé sur le confort, partant du constat que d’un véhicule utilitaire, le pick-up est aussi devenu au fil des années un véhicule familial, qui doit donc être confortable. Le catalogue de finition est donc emprunté aux berlines et SUV de la marque.

Mercedes a repris l'organisation de l'habitacle déjà vu sur certains SUV comme le GLC, mais avec des détails propres au Classe X, comme les outils d'aération en forme de "X".
Mercedes a repris l'organisation de l'habitacle déjà vu sur certains SUV comme le GLC, mais avec des détails propres au Classe X, comme les outils d'aération en forme de "X". © Top Gear - BBC

Un pick-up 1 tonne

Premium, le Classe X n’en reste pas moins un utilitaire. Le Classe X dispose ainsi d’une capacité de charge supportée de 1,1 tonne, et une capacité de traction de 3,5 tonnes, soit l’équivalent de 3 chevaux avec leur van a expliqué Mercedes lors de la conférence de presse.

Pour y parvenir, Mercedes propose en toute logique des motorisations diesel, associées à une transmission 4 roues motrices. Un moteur 2,3 litres de 190 chevaux, une motorisation essence de 165 chevaux et un V6 diesel de 258 chevaux seront disponibles lors du lancement dans le courant de l’année.

Coïncidence: la présentation de ce modèle inévitablement dédié au diesel s’est déroulée alors que le constructeur allemand a du rappeler près de 3 millions de véhicules diesel en Europe, suite à des interrogations sur les niveaux d'émission de ces véhicules. Le Classe X sera lancé en novembre en Europe, où il sera notamment face au Volkswagen Amarok. Prix de départ : 37.000 euros en Allemagne, soit un tarif proche de l’Amarok.

Pauline Ducamp, avec Top Gear