BFM Auto

Le SUV, nouvelle tocade de l'automobile électrique

Au salon automobile de Pékin, BMW a dévoilé une version électrique de son SUV X3, qui sera commercialisé d'ici 2020.

Au salon automobile de Pékin, BMW a dévoilé une version électrique de son SUV X3, qui sera commercialisé d'ici 2020. - NICOLAS ASFOURI / AFP

De petite citadine, la voiture électrique se décline désormais en SUV, souvent premium. Une concurrence accrue pour le Tesla Model X, pionnier de ce segment.

Sur le stand BMW du salon automobile de Pékin (Chine), en dehors du "i" placé devant le nom X3, difficile de distinguer la version électrique du SUV allemand de sa version thermique, exposée quelques mètres plus loin.

"Pourquoi une voiture électrique devrait forcément avoir un design différent d'une voiture diesel par exemple?", résume Domagoj Dukec, vice-président en charge du design de BMW M, la division sport de BMW, et BMW i, la division électrique du constructeur. "Quand nous avons lancé la i3, en 2013, elle était très différente car nous voulions parler de mobilité. Désormais, la majorité de nos clients veulent le même véhicule que celui qu’ils possèdent, mais dans une version électrique."

Le SUV, le type de véhicule le plus demandé dans le monde

Celui qu'ils possèdent, au moins pour un acheteur sur quatre l'an dernier dans le monde, c'est bien souvent un SUV, comme ce futur iX3 électrique, commercialisé à partir de 2020. Gris mat, avec des inserts bleus, par exemple pour les faux diffuseurs à l'arrière, le X3 électrique incarne un best-seller bien dans son époque: celle des véhicules qui se veulent plus écologiques.

Après les citadines, les SUV sont les nouveaux modèles à passer à l'électrique.
Après les citadines, les SUV sont les nouveaux modèles à passer à l'électrique. © P. Ducamp

La voiture électrique a en effet beaucoup grossi ces derniers temps. Au début des années 2010, la voiture électrique était forcément une citadine, car l'électrique devait avant tout se développer dans les mégalopoles polluées. Seul Tesla, après sa grande berline Model S, fut le premier à faire le choix d’un SUV, le Model X, en 2015. Et depuis, les SUV électriques se multiplient. Jaguar avec l'i-Pace, commercialisé depuis le mois dernier, Audi avec le Q6 e-tron ou encore BMW avec son iX3, toutes les marques premium ont emboîté le pas à la marque californienne.

"C'est le segment qui croît le plus dans le monde entier", résume Alexander Kotouch, chef produit chez BMW. "Le iX3 revendique une puissance de 270 chevaux, avec la 5e génération de moteur électrique du groupe allemand. Le iX3 revendique une autonomie annoncée de 400 kilomètres. A terme, BMW proposera plusieurs capacités de batterie, comme Tesla le propose déjà sur les Model S et Model X."

"Ces nouveaux modèles sont bien supérieurs à ce que Tesla propose", explique à Bloomberg Mike Jackson, PDG du réseau de concession AutoNation aux Etats-Unis. "Ils représentent un vrai tournant, des investissements qui s’éloignent du diesel, pour aller vers l'électrification, avec des voitures 100% électrique ou hybride rechargeable."

Kia présentera officiellement au Mondial de l'Automobile de Paris début octobre la version électrique du Niro.
Kia présentera officiellement au Mondial de l'Automobile de Paris début octobre la version électrique du Niro. © KIa

Et demain des SUV de taille moyenne

Volkswagen, Porsche et Daimler travaillent également sur des gammes complètes de voitures électriques, avec notamment des SUV de taille plus moyenne qu’un X3 ou un grand Audi Q6. Le constructeur coréen Kia a ainsi dévoilé cette semaine la version électrique de série de son crossover Niro. Présentée officiellement au prochain Mondial de l’Automobile de Paris en octobre, il disposera d’une autonomie annoncée de 450 kilomètres. Sa marque sœur Hyundai a également décliné son dernier Kona en version 100% électrique. L’offre électrique double donc l’offre thermique et ce, désormais, sur toutes les gammes de prix.

Pauline Ducamp