BFM Business

Le Mercedes SLK devient le SLC, avec un "C" comme downsizing

La SLK laisse sa place à la SLC, chez Mercedes.

La SLK laisse sa place à la SLC, chez Mercedes. - Top Gear - BBC

Pour fêter ses vingt ans, le petit coupé-cabriolet de Mercedes change de nom pour marquer sa nouvelle sobriété. Même la version sport s’y met: le SLK 55 AMG devient le SLC 43 AMG en passant du V8 au V6 suralimenté.

Comme le reste de la gamme Mercedes ces derniers mois, le SLK s’apprête à changer de nom. Dévoilée au salon de Detroit, début janvier, la prochaine génération s’appelle désormais SLC. Autant ce processus est révélateur de vraies nouveautés pour d’autres modèles, autant pour le coupé-cabriolet, il s’agit d’un simple lifting et de quelques chamboulements dans les motorisations. Le plus gros changement est à noter pour la radicale version AMG.

Adieu V8, bonjour V6

Mercedes cède ici aux affres du "downsizing" et fait disparaitre de son catalogue le V8 5.5 litres atmosphérique au profit d’un V6 bi-turbo de 3.0 litres de cylindrée. Rassurez-vous, même si les 422ch que revendiquait l’ancienne version appartiennent au passé, le 6-cylindres en annonce quand même 367. Le 0 à 100 km/h ne prendra que 4,7 secondes, nous voilà rassurés. 

Avec cette nouvelle philosophie, le SLK 55 AMG a disparu de la gamme, après 12 ans de bons et loyaux services. Pas de panique, Mercedes garde une version sportive qui répond désormais au doux nom de SLC 43 AMG. Ses adversaires sont d’ores et déjà désignés en les modèles Jaguar F-Type (dans sa version 6-cylindres) et Porsche Boxster S. Des trois, le SLC bénéficie déjà de la puissance la plus élevée. Mercedes annonce par ailleurs que le comportement de son SLC sera plus rigoureux que l’ancien SLK.

Un SLC…diesel

Côté technologie embarquée, le roadster ne devrait pas non plus être en reste et bénéficiera des avancées déjà faites sur les autres modèles. Le système multimédia, les systèmes d’aide à la conduite et de sécurité seront ainsi peaufinés.

Enfin, dernière nouveauté, moins séduisante celle-ci: le SLC sera disponible pour la première fois en diesel, avec un 4-cylindres 2.2 litres de 204 chevaux. Pas très réjouissant pour les oreilles, mais meilleur pour l’environnement : c’est aussi ça, le downsizing.

la rédaction avec Top Gear.