BFM Business

Limite de vitesse abaissée à 80 km/h, le contre-exemple danois

Une portion de route anciennement limitée à 80 km/h au Danemark

Une portion de route anciennement limitée à 80 km/h au Danemark - Capture d'écran YouTube

L'association 40 Millions d'automobilistes a publié une vidéo sur l'exemple du Danemark, qui expérimente actuellement la hausse de la limitation de vitesse de 80 à 90 km/h sur son réseau routier secondaire, soit l'inverse de ce qu'envisage le gouvernement en France.

Le gouvernement français serait bien décidé à abaisser la limite de vitesse de 90 à 80 km/h sur les routes à deux voies non séparées. L'association 40 Millions d'automobilistes n'y voit clairement pas une bonne décision pour améliorer la sécurité routière. 

Après avoir lancé une pétition qui aurait déjà dépassé les 510.000 signatures, l'association a publié une vidéo revenant sur l'exemple du Danemark. Après avoir relevé la vitesse maximale sur autoroute de 110 à 130 km/h, notre voisin européen teste actuellement une augmentation de 80 à 90 km/h sur une partie de son réseau secondaire.

"Après trois ans de test, la Direction danoise des routes a constaté que les vitesses moyennes étaient restées les mêmes (89 km/h alors que la vitesse était limitée à 80 km/h, 89,1 km/h lorsqu'elle a été portée à 90 km/h) et que l'accidentalité et la mortalité routière avaient chuté respectivement de 11% et 13% par rapport à la période précédant l'expérimentation", souligne 40 Millions d'automobilistes.

L'association met également en avant le fait que ce relèvement de la vitesse au Danemark s'accompagne d'une attention tout particulière à la qualité de la chaussée et des marquages routiers.

"Les autorités danoises ont fait le choix d'investir dans la pose de nombreuses glissières de sécurité, pratiquent le doublement systématique des panneaux de limitation de vitesse de chaque côté de la route et encadrent la trajectoire des usagers par des bandes d'alerte audio-tactiles qui préviennent des sorties de route dues à l'hypovigilance", détaille le communiqué de 40 Millions d'automobilistes.

En France, une expérimentation avait été lancée en 2015 sur différentes portions de routes, afin de tester les effets d'une baisse de la limitation de 90 à 80 km/h. Or, aucun bilan n'a été publié, alors que cette expérience devait permettre de valider l'application de cette mesure. Dans une deuxième vidéo réalisée début décembre près de Vesoul, en Haute-Saône, où se trouve l'une des portions en test sur la RN 57, l'association 40 Millions d'automobilistes a même pu recueillir des témoignages évoquant la dangerosité du passage à 80 km/h, avec en particulier un trafic ralenti et des dépassements plus dangereux qu'auparavant.
Julien Bonnet