BFM Auto

Les nouveaux mannequins de crash-tests plus corpulents et âgés

Plus gros, aux allures de personnes âgées, ces mannequins doivent mieux correspondre à la corpulence actuelle de la population américaine.

Plus gros, aux allures de personnes âgées, ces mannequins doivent mieux correspondre à la corpulence actuelle de la population américaine. - Université du Michigan

Suivant l’évolution des mensurations des américains, les nouveaux mannequins (en jaune et rouge) utilisés pour les crash-tests seront désormais plus corpulents, mais aussi plus vieux.

Mieux prendre en compte le physique des conducteurs et passagers afin de mieux les protéger, c’est la posture avancée par Humanetics. Cette société américaine fabrique les mannequins utilisés dans les crash-tests aux Etats-Unis. Le mois dernier, elle a présenté deux nouveaux mannequins, plus en phase avec les mensurations et l’âge des conducteurs outre-Atlantique.

Des mannequins en surpoids, voire obèses

"Le patient moyen est aujourd’hui en surpoids ou obèse. Or, on ne peut pas évoquer les blessures [suite à un accident, ndlr] sans prendre en compte la personne qui les porte. Or la condition, la taille et la corpulence pèsent fortement sur la gravité des blessures dans un accident", résume le professeur Stewart Wang, spécialiste de traumatologie à l’Université du Michigan et au centre international pour la médecine automobile, cité par Humanetics. L’université et la société travaillent de concert pour développer des mannequins proches du réel.

Le mannequin en rouge pèse 123kg, tandis que le mannequin en jaunemodélise une femme âgée et en surpoids. A droite, un mannequin de corpulence moyenne.
Le mannequin en rouge pèse 123kg, tandis que le mannequin en jaunemodélise une femme âgée et en surpoids. A droite, un mannequin de corpulence moyenne. © Capture d'écran - CNN

Parmi ces nouveaux mannequins, l’un représente donc une femme de 70 ans en surpoids, le second un homme obèse de 123 kg, soit 45 de plus que le poids classique des mannequins de crash-test. Selon Humanetics, la plupart des mannequins aujourd’hui utilisés reprend les mensurations moyennes des Américains des années 70, moins corpulents que leurs compatriotes des années 2010. Actuellement, les hommes et femmes américains pèsent 9 kilos de plus qu'il y a 40 ans, rapporte le Daily Mail: 88,5 kilos pour les hommes, et 75 kg pour les femmes.

Mieux prévenir les blessures des personnes âgées

En vieillissant, la poitrine change et les personnes âgées souffrent de blessures plus graves au niveau du torse, des lésions qui peuvent être mortelles. Le mannequin représentant une personne de 70 ans a également plus de poids sur le bas du corps et le dos déformé. Or l’énergie cinétique augmente avec la vitesse.

"Une personne de 70kg pèsera 2 tonnes, à 50km/h", nous expliquait il y a quelques semaines Fabian de Lacaze, en charge de la prévention des risques routiers chez l’assureur MMA. Une personne de plus de 120kg pourra dépasser les 3,5 tonnes, avec des conséquences dramatiques. Avec ces nouveaux mannequins, Humanetics et l’université du Michigan veulent faire progresser la sécurité passive des voitures.

Pauline Ducamp avec Top Gear