BFM Business

Les Fiat 500, d'hier et d'aujourd'hui, s'exposent à Paris

Modèle phare de Fiat, la 500 revit depuis 2007 à travers sa version moderne. A Paris, une exposition retrace jusqu'à dimanche le parcours de la citadine italienne, de 1957 à aujourd'hui.

Au milieu des concept-cars et supercars du Festival automobile international, sa silhouette de pot de yaourt dénote. Jusqu'à ce dimanche 3 février, la Fiat 500 s'offre une petite rétrospective dans ce décor de rêve, au pied des Invalides.

Au programme, six modèles pour retracer l'histoire d'une des symboles de l'automobile italienne: de la mythique "Nuova 500" de 1957 (qui est en réalité la deuxième génération après celle lancée en 1936) à la version moderne de 2007.

Du côté des anciennes, la Fiat 500 conserve son charme, avec ses moins de 3 mètres de long et à peine 500 kg sur la balance. Sa déclinaison en voiture de plage, la célèbre version Spiaggina commercialisée jusqu'en 1965, est également présente. 

Pour célébrer la renaissance du mythe, on retrouve bien sûr la 500 version 2007. Un modèle dont le succès ne se dément pas au fil des ans: l'an dernier, avec 194.000 exemplaires vendus en Europe, elle a connu sa meilleure année sur le continent. Pas mal pour une voiture sortie il y a 11 ans, simplement restylée en 2015, et qui dépasse désormais les 2,1 millions d'exemplaires vendus depuis 2007. En ajoutant, les ventes de la "Nuova", de 1957 à 1977, le compteur dépasse les 6 millions d'exemplaires.

Pour célébrer ce succès mondial, la 500 étant actuellement vendue dans plus de 100 pays, on (re)découvre le concept Trepiùno. Présenté en 2004 par Fiat, il est à l'origine de la renaissance du mythe. A ses côtés, un concept de 500 version coupé sportif présenté par Zagato en 2011, et une très chic édition spéciale Repetto commercialisée l'an dernier.

Julien Bonnet