BFM Business

Les Expressions de l’Auto: que signifie "péter une durite"?

Chaque semaine, BFM Auto décrypte une expression venue du monde de l’automobile. Pourquoi "péter une durite" peut s’utiliser en lieu et place de "péter un plomb"?

Si on peut péter un câble, péter un boulon ou bien péter les plombs, on peut aussi péter une durite. Quel que soit l’objet, le sens est à peu près équivalent: cela exprime l’idée de perdre ses nerfs, de s’énerver, de manière brusque. Mais d’où vient cette histoire de durite?

A l’origine, Durit (sans "e" à la fin) est d’ailleurs une marque déposée, dont le nom est tombé dans l’usage public, comme Frigidaire, ou Scotch. Une durite est un tube en caoutchouc, en silicone, qui permet d’acheminer les fluides dans le moteur, du liquide de refroidissement, de l’huile. Une très grande utilisation de la voiture ou de grandes différences de températures peuvent entraîner la rupture. Or, si ce tube lâche, les conséquences peuvent donc être graves. "Péter une durite" n’a donc rien n’anodin, comme si le système de refroidissement de notre corps s’arrêtait.

Julien Bonnet et Pauline Ducamp